Tours décrète l'union sacrée
issu du journal
...
Nathan Wounembaina en réception lors de Tours-Montpellier (3-0), le 18 novembre. (Boue Sébastien / L'Equipe)
Volley C. Challenge (H)

Tours décrète l'union sacrée autour de Nathan Wounembaina face à l'Olympiakos

Le TVB disputera beaucoup plus qu'un match européen, ce mardi soir contre l'Olympiakos, après les cris racistes dont a été victime Nathan Wounembaina en Grèce, à l'aller.

Guillaume Degoulet

Le TVB disputera beaucoup plus qu'un match européen, ce mardi soir contre l'Olympiakos, après les cris racistes dont a été victime Nathan Wounembaina en Grèce, à l'aller.

« Pas d'impunité pour les racistes. » La banderole blanche et noire, longue de cinq mètres, a été dépliée une première fois samedi soir à Tours, pour la venue de Toulouse en Championnat (3-2). Ce soir, elle prendra à nouveau place dans les tribunes du palais des sports Robert-Grenon, à l'occasion de la réception de l'Olympiakos en seizièmes de finale retour de la Challenge Cup, la troisième compétition continentale.

Deux semaines après une parodie de match au Pirée marqué par les cris de singes systématiquement adressés à Nathan Wounembaina lorsque le Camerounais touchait le ballon, le TVB n'a toujours pas digéré.

Car en attendant...

Pour lire la suite, découvrez notre offre spéciale

Vous avez souscrit à l'offre Pack 10 articles

1€ le premier mois d'abonnement*

puis 9,99€/mois sans engagement
offre valable du 1 juillet au 31 août 2018

j'en profite

* voir conditions

Il vous reste :
- articles à utiliser

Débloquer cet article
tous les commentaires
commenter cet article
Commenter cet article  (Pour commenter, vous devez vous inscrire)

 

Votre commentaire - 500 caractères restants

Votre commentaire sera publié dans les plus brefs délais après modération
En poursuivant votre navigation sur www.lequipe.fr, vous acceptez les CGU ainsi que l'utilisation de cookies et de technologies similaires, y compris celle de partenaires tiers, pour vous proposer des contenus pertinents et des publicités ciblées en fonction de vos centres d'intérêts.
En savoir plus sur les cookies.   Afficher les CGUs.