Tillie, version caméléon
issu du journal
...
(MONS FREDERIC / L'EQUIPE)
Volley Ligue des nations

Depuis l'échec de l'Euro avec les Bleus, Laurent Tillie s'est adapté

Marqué par l'échec du dernier Euro, le sélectionneur a fait évoluer son managerat. Sans se renier.

Guillaume Degoulet

Marqué par l'échec du dernier Euro, le sélectionneur a fait évoluer son managerat. Sans se renier.

Le temps passe vite. Nommé en juillet 2012, Laurent Tillie vit déjà son septième été à la tête de l'équipe de France et s'attaque pour la quatrième fois de suite au tournoi final de l'ex-Ligue mondiale, un eldorado jadis inatteignable pour les Bleus, qu'il a également menés au succès à l'Euro 2015. Mais parce que le temps file, justement, et que le noyau dur de son groupe - la génération dorée Ngapeth-Toniutti-Le Roux-Grebennikov - est toujours le même, le sélectionneur (54 ans) s'est beaucoup interrogé sur les choses à changer, après un dernier été démarré sur les chapeaux de roues avec une qualification brillante au Mondial 2018 et une victoire en Ligue mondiale (17 victoires - 1 défaite) mais bouclé sur les jantes...

Pour lire la suite, découvrez notre offre spéciale

Vous avez souscrit à l'offre Pack 10 articles

1€ le premier mois d'abonnement*

puis 9,99€/mois sans engagement
offre valable du 1 juillet au 31 août 2018

j'en profite

* voir conditions

Il vous reste :
- articles à utiliser

Débloquer cet article
tous les commentaires
commenter cet article
Commenter cet article  (Pour commenter, vous devez vous inscrire)

 

Votre commentaire - 500 caractères restants

Votre commentaire sera publié dans les plus brefs délais après modération
En poursuivant votre navigation sur www.lequipe.fr, vous acceptez les CGU ainsi que l'utilisation de cookies et de technologies similaires, y compris celle de partenaires tiers, pour vous proposer des contenus pertinents et des publicités ciblées en fonction de vos centres d'intérêts.
En savoir plus sur les cookies.   Afficher les CGUs.