Volley Ligue des Nations

Stephen Boyer : «C'est mieux que cela arrive maintenant plutôt qu'au Mondial»

Déçu d'avoir perdu contre la Russie en finale de la Ligue des Nations, Stephen Boyer se projette déjà sur le Championnat du monde (10-28 septembre).

Volley-ball - Volley-ball - Stephen Boyer aimerait prendre sa revanche au Mondial.  Laurent Argueyrolles/ L'Equipe

Stephen Boyer aimerait prendre sa revanche au Mondial.  Laurent Argueyrolles/ L'Equipe

Stephen Boyer (France, battu par la Russie en finale) : « C'est une déception, forcément. Mais je préfère cela plutôt que de perdre 3-2 après un énorme match. Les Russes étaient vraiment au-dessus. Et c'est mieux que cela arrive maintenant plutôt qu'au Mondial. Si on les retrouve, on espère qu'ils commettront de petites erreurs et qu'ils tiendront moins bien la réception, car là, c'était impressionnant et cela nous a mis encore plus la tête sous l'eau. Mais il y a encore plein de belles choses à vivre. On a fait une superbe compète, à part la déception de ce dernier match. C'était vraiment magique de jouer dans cette superbe salle. Le public a mis le bazar pendant toute la durée du tournoi, on espère que ça va continuer ainsi.»

Dmitriy Muserskiy (Russie) : «Non, ce n'était pas un match facile, car il y avait beaucoup d'émotion. C'est très compliqué d'affronter la France chez elle, les supporters jouent vraiment le rôle de septième homme et c'est difficile de rester concentrés dans une telle ambiance. Mais on a réussi à jouer notre jeu et à décrocher ce titre.»

tous les commentaires
commenter cet article
Commenter cet article  (Pour commenter, vous devez vous inscrire)

 

Votre commentaire - 500 caractères restants

Votre commentaire sera publié dans les plus brefs délais après modération
En poursuivant votre navigation sur www.lequipe.fr, vous acceptez les CGU ainsi que l'utilisation de cookies et de technologies similaires, y compris celle de partenaires tiers, pour vous proposer des contenus pertinents et des publicités ciblées en fonction de vos centres d'intérêts.
En savoir plus sur les cookies.   Afficher les CGUs.