Voile

Loïck Peyron reprend du Rhum

Vainqueur de la dernière édition, en 2014, sur un maxi-trimaran, Loïck Peyron sera du départ le 4 novembre 2018 de la Route du Rhum, sur une réplique du petit trimaran sur lequel Mike Birch a gagné la première édition, en 1978.

Voile - Anouk Corge - Loïck Peyron lors de son arrivée victorieuse à Pointe-à-Pitre en 2014. (Alexis Courcoux)

Loïck Peyron lors de son arrivée victorieuse à Pointe-à-Pitre en 2014. (Alexis Courcoux)

Loïck Peyron n'est pas à un paradoxe près. Après avoir établi un nouveau temps de référence sur la Route du Rhum 2014 (7 j. 15h8'32''), à la barre du trimaran Banque-Populaire, le skipper français est le dernier à être inscrit pour la prochaine édition dont le départ sera donné le 4 novembre 2018 de Saint-Malo vers Pointe-à-Pitre (Guadeloupe). Cela porte à 123 le nombre d'engagés sur la Route du Rhum 2018 qui fêtera ses quarante ans.

À cette occasion, Loïck Peyron (58 ans) rendra hommage au premier vainqueur, le Canadien Mike Birch qui avait devancé le français Michel Malinovski de 98 secondes seulement en 1978, après trois semaines de mer alors (23 jours). Peyron embarquera sur Happy, réplique du petit trimaran jaune «Olympus» qui avait devancé Kriter V, un monocoque bleu. Le skipper naviguera dans les conditions de l'époque, sans outils modernes exception faite des désormais indispensables appareils de sécurité, dont un téléphone.

Ce projet, Loïck Peyron aurait dû le mener à bien en 2014. Mais la blessure à la main droite d'Armel Le Cléac'h, trois mois avant le départ, avait incité Banque-Populaire à demander à Peyron de le remplacer au pied levé à la barre du maxi-trimaran bleu.

En quête d'un sponsor

«Il y a quatre ans, j'étais vraiment parti dans l'optique de participer à la Route du Rhum à bord de mon petit trimaran jaune. Les circonstances en ont décidé autrement et j'ai en quelque sorte reculé pour mieux sauter... même si la reculade n'en était pas une, compte tenu de la manière dont les choses se sont déroulées, confie Peyron. Pouvoir être au départ de l'édition des 40 ans, à la barre de Happy a d'autant plus de valeur. C'est un réel bonheur de retrouver ce bateau, ne reste plus qu'à lui trouver un partenaire.»

Les inscriptions étant clôturées depuis mars, c'est en qualité d'invité que Peyron participera à la Route du Rhum, dans la catégorie Rhum, réservée aux bateaux d'une autre époque. Ils seront vingt et un sur les cent vingt-trois solitaires, répartis en six classes de bateaux. Ce sera la huitième participation de Peyron sur la transat légendaire. Et pour une fois, il ne partira pas avec l'idée de gagner, juste de terminer.

tous les commentaires
commenter cet article
Commenter cet article  (Pour commenter, vous devez vous inscrire)

 

Votre commentaire - 500 caractères restants

Votre commentaire sera publié dans les plus brefs délais après modération
En poursuivant votre navigation sur www.lequipe.fr, vous acceptez les CGU ainsi que l'utilisation de cookies et de technologies similaires, y compris celle de partenaires tiers, pour vous proposer des contenus pertinents et des publicités ciblées en fonction de vos centres d'intérêts.
En savoir plus sur les cookies.   Afficher les CGUs.