Voile Jacques-Vabre

Duel intense entre Coville/Nélias et Josse/Rouxel

La lutte était toujours intense entre la paire Thomas Coville/Jean-Luc Nélias, à bord de Sodebo Ultim', et Sébastien Josse/Thomas Rouxel à bord de Maxi Edmond de Rothschild, vendredi sur la Transat Jacques-Vabre.

A environ trois jours de l'arrivée de la transat Jacques-Vabre, la tension montait vendredi entre les duos Thomas Coville/Jean-Luc Nélias et Sébastien Josse/Thomas Rouxel, à bord de leurs super bateaux, catégorie Ultime.

La fin de course s'annonce haletante. Coville et Nélias (Sodebo Ultim') restent leaders vendredi après avoir pris la tête de la course jeudi. Mais Josse et Rouxel (Maxi Edmond de Rothschild) ne sont pas loin. Au classement de vendredi à 20h00, ils pointaient à 23,3 milles nautiques de leurs rivaux (environ 43 km).

Une «confrontation intense»

«La confrontation avec Sodebo est intense et c'est super pour nous car ça nous permet de chercher sans cesse les bonnes options. Franchement, c'est une belle régate, on s'éclate», s'est réjoui Rouxel vendredi lors d'une vacation avec le PC Course.

Le sort en sera très probablement jeté à la sortie du fameux Pot-au-Noir, samedi matin. Le premier des deux à s'en extirper a de très fortes chances de continuer à voguer vers la victoire, estimée lundi à Salvador de Bahia (Brésil).

Classement vendredi à 16h00

MULTICOQUE

Ultime
1. Sodebo Ultim' (Thomas Coville/Jean-Luc Nélias - FRA/FRA) à 1469,9 de l'arrivée
2. Maxi Edmond de Rothschild (Sébastien Josse/Thomas Rouxel - FRA/FRA) à 23,3 du 1er
3. Prince de Bretagne (Lionel Lemonchois/Bernard Stamm - FRA/SUI) à 840,5 milles

MONOCOQUE

Imoca
1. St Michel - Virbac (Jean-Pierre Dick/Yann Eliès - FRA/FRA) à 2408,2 milles de l'arrivée
2. SMA (Paul Meilhat/Gménolé Gahinet - FRA/FRA) à 54,8 milles du 1er
3. Des voiles et vous! (Morgan Lagravière/Eric Peron - FRA/FRA) à 104 milles

Commenter cet article  (Pour commenter, vous devez vous inscrire)

 

Votre commentaire - 500 caractères restants

Votre commentaire sera publié dans les plus brefs délais après modération