Hallyday: «Zidane, je l'aime beaucoup»
exclusivité abonnés
...
Johnny Hallyday évoque la Coupe du monde 1998 comme l'un de ses meilleurs souvenirs. (P.Rondeau/L'Equipe)
Disparition

Johnny Hallyday : «Qu'est-ce que j'étais heureux quand on a gagné la Coupe du monde»

Mort ce mercredi à l'âge de 74 ans, Johnny Hallyday avait reçu L'Equipe le 1er mai 2009, à Paris. Une heure durant, attentif et courtois, il avait parlé du Dakar, auquel il avait participé sept ans plus tôt, de F1, l'une de ses grandes passions, mais aussi de tennis et de football.

Mort ce mercredi à l'âge de 74 ans, Johnny Hallyday avait reçu L'Equipe le 1er mai 2009, à Paris. Une heure durant, attentif et courtois, il avait parlé du Dakar, auquel il avait participé sept ans plus tôt, de F1, l'une de ses grandes passions, mais aussi de tennis et de football.

L'entretien avait été réalisé dans le cadre de la sortie de «Vengeance», film réalisé par Johnnie To, qui lui avait offert le rôle de sa vie, celui d'un ancien tueur venu venger sa fille.

«Vengeance... On croirait une chanson de Johnny Hallyday...
C'est un beau titre de chanson, c'est vrai. Mais c'est le titre du film de Johnnie To. La vérité, c'est que pendant ces trois mois passés à Hongkong, je n'ai pas du tout pensé à la musique.

Un concert, c'est un concentré d'énergie. Trois heures à fond. Mais un film comme celui-là... Physiquement, comment l'avez-vous abordé et vécu ?
En Chine, ils tournent beaucoup et longtemps. Quatorze heures par jour, des fois quinze heures... Cette durée, c'est très physique. Je m'étais entraîné avant, comme je fais toujours : de la salle, de la muscu, un peu de cardio... Le début n'a pas été facile. J'avais été opéré d'une hernie discale trois semaines avant. J'avais mal au dos et même des difficultés pour marcher. Quand Johnnie To m'a vu arriver, il a dit : "Mais comment on va faire ?" Puis : "On tournera les scènes d'action un peu plus tard."

Il y en a une justement où, pour échapper à vos poursuivants, vous sautez sur le toit d'une voiture... Vous êtes doublé ?
Non, évidemment. En plus, c'est filmé d'en bas. Mais quand Johnnie To m'a expliqué : "Voilà, on est au troisième étage, il faut que tu sautes", je me suis dit "oh ! là, là !..." J'ai sauté, je me suis un peu tordu la cheville, mais finalement, ç'a...

Pour découvrir la suite choisissez votre offre

Vous avez souscrit à l'offre Pack 10 articles

Abonnement à L'Équipe

nouveau format « la numérique »
avant-premières et contenus exclusifs
nouveau prix : 9,99€/mois

J'en profite

1 mois offert puis 9,99€/mois
sans engagement

Cet article premium

Pack 10 articles

Cet article Premium
+ 9 articles Premium
Valable 3 mois

3,99 € acheter un pack

Il vous reste :
- articles à utiliser

Débloquer cet article
Commenter cet article  (Pour commenter, vous devez vous inscrire)

 

Votre commentaire - 500 caractères restants

Votre commentaire sera publié dans les plus brefs délais après modération

En poursuivant votre navigation sur www.lequipe.fr, vous acceptez les CGUs ainsi que l'utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et des publicités ciblées en fonction de vos centres d'intérêts.

En savoir plus sur les cookies.

Afficher les CGUs.

X