Cinq sports où la France peut mieux faire
issu du journal
...
(N. Luttiau/L'Equipe)
Tous sports

Cinq sports où la France peut mieux faire

Plusieurs disciplines échappent encore à la domination des Français.

Plusieurs disciplines échappent encore à la domination des Français.

Tennis : trente-cinq ans à courir après Noah

Yannick Noah n'avait que vingt-trois ans quand il a triomphé de Mats Wilander en finale de Roland-Garros en 1983. Il ne brillera pourtant plus jamais en Grand Chelem, ne dépassant qu'une fois le stade des quarts (Australie 1990) et ne battant plus le moindre top 10 en Majeur. Pourquoi reste-t-il néanmoins la référence écrasante du tennis français masculin depuis trente-cinq ans ? Parce que personne ne lui a succédé, évidemment. Parce que les succès en Coupe Davis (1991, 1996, 2001, 2017) restent des oeuvres collectives (et trois fois aussi les siennes, en tant que capitaine). Parce qu'Henri Leconte (Roland 1988), Cédric Pioline (US 1993 et Wimbledon 1997) et Arnaud Clément (Australie 2001) n'ont jamais vu le jour dans leurs finales de Grand Chelem. Et parce que Jo-Wilfried Tsonga, ce qui s'est fait de mieux en France depuis Noah en termes d'impression laissée sur le court, a manqué la meilleure occasion de toutes, en 2008, quand il s'est retrouvé à...

Pour lire la suite, découvrez notre offre spéciale

Vous avez souscrit à l'offre Pack 10 articles

1€ le premier mois d'abonnement*

puis 9,99€/mois sans engagement
offre valable du 1 juillet au 31 août 2018

j'en profite

* voir conditions

Il vous reste :
- articles à utiliser

Débloquer cet article
tous les commentaires
commenter cet article
Commenter cet article  (Pour commenter, vous devez vous inscrire)

 

Votre commentaire - 500 caractères restants

Votre commentaire sera publié dans les plus brefs délais après modération
En poursuivant votre navigation sur www.lequipe.fr, vous acceptez les CGU ainsi que l'utilisation de cookies et de technologies similaires, y compris celle de partenaires tiers, pour vous proposer des contenus pertinents et des publicités ciblées en fonction de vos centres d'intérêts.
En savoir plus sur les cookies.   Afficher les CGUs.