Paralympiques

Jeux Paralympiques : trois nouvelles médailles pour l'équipe de France

La France a égalé au bout de quatre jours son total de médailles des Jeux de Sotchi en obtenant un nouveau titre par Benjamin Daviet, plus de l'argent par Arthur Bauchet et Frédéric François.

Tous sports - Xavier Colombani - Benjamin Daviet remporte son deuxième titre des Jeux Paralympiques. (C.Recine/Reuters)

Benjamin Daviet remporte son deuxième titre des Jeux Paralympiques. (C.Recine/Reuters)

L'équipe de France est assurée de faire au minimum aussi bien qu'à Sotchi en 2014. Elle a obtenu mardi ses 10e, 11e et 12e médailles des Jeux Paralympiques de Pyeongchang (4 d'or, 5 d'argent et 3 de bronze). Le biathlète Benjamin Daviet a d'abord remporté l'or dans le 12,5 km debout. Déjà titré en sprint debout ce week-end, le Haut-Savoyard de 28 ans a devancé l'Ukrainien, Ihor Reptyukh, qui l'avait privé d'un autre titre la veille en ski de fond sur 20 km.

Pas de troisième titre pour Bochet

Le skieur de Serre-Chevalier Arthur Bauchet a ensuite fini deuxième du super combiné debout à l'issue du slalom après avoir figuré en tête après la première épreuve, le super-G. Il n'a été battu que de 32 centièmes par le Russe Aleksei Bugaev, qui concourait sous maillot neutre. La suite d'une collection qui pourrait atteindre à terme des sommets pour Bauchet, athlète de 17 ans encore lycéen, déjà médaillé d'argent en descente et super-G.

L'Isérois Frédéric François, de 24 ans l'aîné de Bauchet, a obtenu enfin une médaille d'argent en super combiné assis, seulement devancé par le Nélerlandais Jeroen Kampschreur. Yohann Taberlet s'est classé cinquième.

En revanche, Marie Bochet, double médaillée d'or en descente et Super-G, a raté mardi l'avant-dernière porte du super-G du super combiné debout (voir le tweet ci-dessous). Ce qui met fin à son rêve d'un quintuplé lors de ces Jeux Paralympiques. Mais elle peut toujours faire aussi bien qu'à Sotchi, où elle avait signé un quadruplé, puisqu'elle doit encore disputer le slalom (jeudi) et le géant (dimanche). Et dans son sillage, l'équipe de France faire mieux qu'à Sotchi, où elle avait déjà doublé son total de médailles de Vancouver en 2010.

Tous les commentaires
Commenter cet article  (Pour commenter, vous devez vous inscrire)

 

Votre commentaire - 500 caractères restants

Votre commentaire sera publié dans les plus brefs délais après modération
En poursuivant votre navigation sur www.lequipe.fr, vous acceptez les CGU ainsi que l'utilisation de cookies et de technologies similaires, y compris celle de partenaires tiers, pour vous proposer des contenus pertinents et des publicités ciblées en fonction de vos centres d'intérêts.
En savoir plus sur les cookies.   Afficher les CGUs.