Tous sports WTF

Fake news, vrai fléau

Le président Macron veut légiférer contre les «fake news». Les sportifs, cibles privilégiées d'infos bidon, vont être contents. Petit florilège du pire.

Tous sports - Anne-Sophie Bourdet - L'an dernier, Serena Williams avait été l'objet d'une

L'an dernier, Serena Williams avait été l'objet d'une "fake news" après avoir annoncé sa grossesse. (LUTTIAU/L'Equipe)

1. Serena Williams perd son titre à l'Open d'Australie

Lorsque Serena Williams annonce avoir gagné l'Open d'Australie 2017 alors qu'elle était déjà enceinte de deux mois, le monde sportif est en émoi. Il l'est encore plus quand un leader du Parti démocrate chrétien australien s'insurge en demandant que cette victoire soit rebasculée dans le tableau de double vu qu'il y avait deux Williams sur le terrain le jour de la finale. Une citation ubuesque qui a généré des dizaines de milliers de partages, sans que les twittos n'en vérifient la provenance : un journal satirique universitaire...

2. Lassana Diarra, combattant de Daech

Au printemps 2014, une photo circule sur Twitter... Celle d'un combattant de l'État islamique, le visage voilé, qui ne serait autre que le milieu de terrain français Lassana Diarra. Une rumeur dérivée d'un article du Daily Mirror paru le 4 avril cette année-là, affirmant qu'un ancien joueur d'Arsenal avait pris les armes. Alerté, Diarra, alors au Lokomotiv Moscou, poste donc une photo de lui dans un avion entouré de ses coéquipiers avec cette légende : «En Syrie lol la blague !» Beau joueur en toutes circonstances.

Article issu du magazine L'Equipe dont la une est consacrée aux géants du sport.

3. Kawhi Leonard et sa nouvelle coupe de cheveux

Il ne s'agissait, au départ, que d'une simple photo Twitter de Kawhi Leonard sortant d'une séance de muscu en juin dernier. Sauf qu'en y regardant bien, les fans de l'ailier des San Antonio Spurs ont remarqué qu'il avait coupé ses fameuses tresses... La nouvelle a déclenché outre-Atlantique un véritable «Braidgate» qui a nécessité l'intervention de l'entourage du joueur pour crier au crime de lèse-photoshop... Et celle d'un journaliste NBA reconnu qui a dû tweeter le démenti le plus abscons de sa carrière.

4. Cristiano Ronaldo et son hôpital au Chili

Devoir démentir une mauvaise nouvelle ou une information à caractère infamant, les sportifs sont en général prompts à le faire. Une bonne action toute à votre gloire, c'est plus compliqué. Et cela arrive même quand on s'appelle Cristiano Ronaldo, qui a dû établir le mois dernier que, non, il n'allait pas construire à ses frais un hôpital pédiatrique à Santiago. Mais il est ambassadeur de Save The Children et de l'Unicef, qu'on ne l'oublie pour autant.

5. Bryan Habana tué par balles

Le 5 mai 2017, les condoléances fleurissent sur Twitter pour rendre hommage à l'ailier sud-africain Bryan Habana. Selon un article paru sur le site du Houston News et partagé à la vitesse grand V sur les réseaux sociaux, le rugbyman toulonnais serait décédé par balles à Paris. Quelques heures plus tard, Bryan Habana ressuscite sur Twitter via une vidéo où il rassure ses fans depuis sa villa du sud de la France. Vu son sourire crispé, on comprend que la blague a eu du mal à passer.

Tous les commentaires
Commenter cet article  (Pour commenter, vous devez vous inscrire)

 

Votre commentaire - 500 caractères restants

Votre commentaire sera publié dans les plus brefs délais après modération
En poursuivant votre navigation sur www.lequipe.fr, vous acceptez les CGU ainsi que l'utilisation de cookies et de technologies similaires, y compris celle de partenaires tiers, pour vous proposer des contenus pertinents et des publicités ciblées en fonction de vos centres d'intérêts.
En savoir plus sur les cookies.   Afficher les CGUs.