Le combat s'organise
issu du journal
...
Les supporters français présents en terre italienne, ici avant le double de samedi, ont aussi fait leur travail de lobbying en faveur du maintien du format de la Coupe Davis. (LAHALLE PIERRE / L'EQUIPE)
Tennis Coupe Davis

Le combat s'organise contre la nouvelle réforme de la Coupe Davis prônée par l'ITF

Riche en émotions, ce week-end a réveillé les ardeurs des défenseurs de la Coupe Davis. Qui tentent de se mobiliser pour repousser le nouveau projet...

Franck Ramella

Riche en émotions, ce week-end a réveillé les ardeurs des défenseurs de la Coupe Davis. Qui tentent de se mobiliser pour repousser le nouveau projet...

GÊNES (ITA) - Comme prévu, la cuvette encaissée dans le petit club magnifiquement désuet de Valetta Cambioso a tenu toutes ses promesses. On ne dit même pas ça parce que les Français ont gagné. Les fans qui chantent, les spectateurs tout en bleu qui jouent le Fratelli d'Italia, et même les tifosis qui sifflent, c'était juste top. Quand il est sorti du court, en croisant son président Bernard Giudicelli, voici la première chose que Lucas Pouille a tenu à lui dire : «Il faut que ça reste comme ça.» En plein «Coupe Davis gate», au moment où le board de l'ITF a choisi de présenter son option du relooking radical de l'épreuve condensée en une semaine sur un site au bout du monde, c'était un acte politique.

Tout le monde a vibré à Gênes. C'était encore plus fort à Valence, derrière Nadal and Co. Le week-end a exhumé en condensé les valeurs grandioses d'une compétition qui n'avait pas l'air d'être si moribonde que ça, en dépit des chiffres avancés d'une mauvaise santé financière que l'ITF refuse de publier. «Je regardais samedi à la télé le double entre l'Espagne et l'Allemagne. Un truc de malades ! J'espère que les responsables ont ça en tête, aussi...», racontait Pouille. «On a vu à quel point les émotions pouvaient être fortes, ajoutait Arnaud Clément, l'ancien capitaine. Et c'est ça qu'ils vont nous enlever ? Sérieusement ? Quelle tristesse. Pourquoi, étrangement, n'a-t-on pas voulu écouter les...

Pour découvrir la suite choisissez votre offre

Vous avez souscrit à l'offre Pack 10 articles

Abonnement à L'Équipe

nouveau format « la numérique »
avant-premières et contenus exclusifs
nouveau prix : 9,99€/mois

J'en profite

1 mois offert puis 9,99€/mois
sans engagement

Il vous reste :
- articles à utiliser

Débloquer cet article
Tous les commentaires
Commenter cet article  (Pour commenter, vous devez vous inscrire)

 

Votre commentaire - 500 caractères restants

Votre commentaire sera publié dans les plus brefs délais après modération
En poursuivant votre navigation sur www.lequipe.fr, vous acceptez les CGU ainsi que l'utilisation de cookies et de technologies similaires, y compris celle de partenaires tiers, pour vous proposer des contenus pertinents et des publicités ciblées en fonction de vos centres d'intérêts.
En savoir plus sur les cookies.   Afficher les CGUs.