Coupe Davis Bleus

Un groupe élargi pour la finale de la Coupe Davis

Yannick Noah doit annoncer ce mardi sa sélection pour la finale de Lille contre la Belgique. Six joueurs - Tsonga, Pouille, Mahut, Herbert, Benneteau et Gasquet -, devraient composer sa première liste.

Tennis - Coupe Davis - Yannick Noah en discussion avec Lucas Pouille (à gauche) et Jo-Wilfried Tsonga. (R. Martin/L'Equipe)

Yannick Noah en discussion avec Lucas Pouille (à gauche) et Jo-Wilfried Tsonga. (R. Martin/L'Equipe)

Il ne devrait pas y avoir de grande surprise lors de l'annonce de la composition de l'équipe de France, effectuée ce midi au centre national d'entraînement. Dans sa liste, Yannick Noah a prévu d'aligner six noms : Jo-Wilfried Tsonga, Lucas Pouille, Nicolas Mahut, Pierre-Hugues Herbert, Julien Benneteau et Richard Gasquet. C'est une première mais une nouveauté logique au vu de la fin de saison – notamment celle de Benneteau, demi-finaliste à Bercy – et des options multiples qui s'offrent à lui.

Aujourd'hui, le capitaine présentera donc une liste classique où Tsonga, Pouille, Mahut, Herbert devraient composer la bande des quatre titulaires, ce qui ne présumera en rien de sa sélection définitive pour la finale contre la Belgique, le week-end du 24 au 26 novembre à Villeneuve-d'Ascq. Car deux changements sont possibles jusqu'au tirage au sort...

Yannick Noah a toujours été un adepte de Saint-Thomas : il croit ce qu'il voit. Le stage qui commence demain au centre de la Ligue des Flandres, à Marcq-en-Baroeul, nourrira donc son choix. Si la Fédération avait des désirs d'ouverture pour lancer la finale, le capitaine a choisi le huis clos pour son rassemblement.

Il n'est pas question d'opération commando à la sauce de 1991, mais le staff de l'équipe de France n'a rien négligé avec la venue, dès samedi, d'un sparring gaucher (Jonathan Eysseric) pour préparer le double, une «paix des braves» signée entre certains joueurs et le président de la FFT, Bernard Giudicelli, et la mise sous pression de six gars. Du moins, quatre sur place dans un premier temps, et deux – Mahut-Herbert – qui ferraillent actuellement au Masters de Londres. Comme David Goffin, retenu à l'O2 Arena pendant que ses coéquipiers, dont Steve Darcis, remis de sa blessure au coude, sont à pied d'œuvre, depuis hier et jusqu'à vendredi, à Uccle, en Belgique.

Commenter cet article  (Pour commenter, vous devez vous inscrire)

 

Votre commentaire - 500 caractères restants

Votre commentaire sera publié dans les plus brefs délais après modération