Wimbledon (Hommes)

Novak Djokovic : «Un long voyage»

Après deux ans sans Majeur et une opération au coude, Novak Djokovic a remporté ce dimanche son treizième Grand Chelem en battant Kevin Anderson.

Tennis - Wimbledon - Novak Djokovic rayonne à l'issue de la finale. ( N.Luttiau/ L'Equipe)

Novak Djokovic rayonne à l'issue de la finale. ( N.Luttiau/ L'Equipe)

«Novak Djokovic, l'an dernier, vous avez quitté Wimbledon blessé. Aujourd'hui, vous revenez comme champion. Racontez ce long chemin. 
C'était un long voyage, spécialement si on prend en compte ma blessure au coude qui m'a éloigné du circuit pendant six mois. Quand je suis revenu sur le circuit en Australie, j'ai joué avec des douleurs. L'opération devenait inévitable même si j'avais tout essayé pour l'éviter. C'était la première fois - et j'espère la seule - que je devais me faire opérer. Ensuite, j'ai fait une bonne rééducation. Peut-être que je suis revenu trop vite car je n'étais pas compétitif à Indian Wells et Miami. Ça m'a pris plusieurs mois pour retrouver confiance, je suis reparti sur les fondamentaux, j'ai tapé beaucoup de balles à l'entraînement. Ça m'a pris beaucoup de tournois. Mais je ne pouvais pas trouver un meilleur endroit pour signer mon retour. Wimbledon a toujours été très spécial pour moi comme pour beaucoup de joueurs. J'ai rêvé de le gagner quand j'avais sept ans.

Quelle saveur à ce trophée par rapport aux trois autres à Wimbledon ? 
C'est vraiment dur de comparer parce qu'ils sont tous spéciaux. Mais si je devais en choisir un, je dirais probablement le premier et celui d'aujourd'hui parce que mon fils était à la remise du trophée et c'était très particulier.

«Il était meilleur que moi au 3e set, il n'y a pas de doute»

Comment avez-vous vécu vos deux derniers matches avec cette victoire contre Nadal et la finale sans jour de repos ? 
Jouer contre Nadal en demie, c'était le plus grand test que je pouvais avoir. J'ai dépensé beaucoup d'énergie dans ce match mais ça signifiait beaucoup en termes de confiance. Idéalement une journée de repos aurait été mieux mais j'ai fait tout ce que je pouvais pour récupérer. Je me sentais vraiment, vraiment bien aujourd'hui (dimanche). Je pense que lors des deux premiers sets contre Kevin, même si je sentais qu'il était nerveux et commettait beaucoup d'erreurs, j'étais très, très solide. Probablement les deux meilleurs sets que j'ai joués depuis longtemps. Au troisième set, il a commencé à frapper beaucoup mieux au service et à faire moins d'erreurs. Il était meilleur que moi au troisième, il n'y a pas de doute. J'ai juste essayé de tenir et de garder mon sang-froid dans les moments importants.

Votre coach Marian Vajda est revenu à vos côtés. Allez-vous continuer ensemble ? 
Oui. Nous en avons parlé après le match. Il a planifié de continuer avec moi, c'est une grande nouvelle. Nous allons continuer de travailler ensemble jusqu'à la fin de l'année et après, on verra. Je suis très reconnaissant envers Marian.»

tous les commentaires
commenter cet article
Commenter cet article  (Pour commenter, vous devez vous inscrire)

 

Votre commentaire - 500 caractères restants

Votre commentaire sera publié dans les plus brefs délais après modération
En poursuivant votre navigation sur www.lequipe.fr, vous acceptez les CGU ainsi que l'utilisation de cookies et de technologies similaires, y compris celle de partenaires tiers, pour vous proposer des contenus pertinents et des publicités ciblées en fonction de vos centres d'intérêts.
En savoir plus sur les cookies.   Afficher les CGUs.