People

Dominique Rocheteau : « J'aimerais voir Messi jouer sous le maillot des Verts »

L'AS Saint-Étienne a dévoilé son nouveau maillot il y a quelques jours. Son directeur sportif et ancienne star des Verts, Dominique Rocheteau, nous parle de ce maillot qui a dépassé les frontières du sport.

Tous sports - People - PICHON PRESSE SPORTS

PICHON PRESSE SPORTS

Que pensez-vous du maillot de l'AS Saint-Étienne pour la saison prochaine ? 

C'est un maillot qui est dans la même lignée que celui de la saison passée. On retrouve la même couleur verte pour le maillot principal, le blanc et le noir pour les deux autres tuniques. Ce sont les finitions qui sont différentes. On est revenu à un col à l'ancienne, comme à mon époque. Et j'aime cette couleur vert bouteille, qui rappelle la couleur des survêtements que l'on portait en 1976. Il y a une vraie connexion entre le passé et le présent, surtout que le club était déjà partenaire avec le Coq Sportif.

Comment se passent les processus de création et de validation entre le club et l'équipementier ?

On fait plusieurs réunions à ce sujet bien en amont. Il y a un vrai partage entre le club et le Coq Sportif, qui nous équipe de nouveau depuis 2015. Mais ce sont eux qui proposent et qui décident au final. On essaye de les orienter (les maillots sont testés par les joueurs pendant plusieurs semaines avant la validation définitive, ndlr).

Il est malgré tout difficile de toucher au maillot vert des Verts, la marque a finalement peu de marge de manoeuvre...

Oui c'est vrai, après, il est difficile de savoir quel est le véritable « vert » de Saint-Étienne. Il y a eu plusieurs couleurs ces dernières années. On a toujours en tête la référence de la couleur verte des années 70 puisque c'est un maillot qui a marqué. Notamment le Manufrance et sa couleur brillante. Mais le Coq a choisi ce vert bouteille, référence aux anciens survêtements du club.

Quels maillots avez-vous gardé ? 

Il me reste des maillots de mon époque à Saint-Étienne, des années 70 au début des années 80. Le Manufrance par exemple et notre maillot de Coupe d'Europe sans sponsor qui m'a marqué. Pour moi, c'était le plus beau. Mais il ne m'en reste pas beaucoup. Surtout parce qu'à l'époque, nous n'avions pas autant de maillots qu'aujourd'hui. J'en ai aussi beaucoup donné et échangé avec les joueurs des équipes adverses. J'en ai conservé quelques-uns.

« J'ai toujours pensé que le maillot de l'Italie était le plus beau »

Lesquels ?

J'attache beaucoup d'importance à celui de Kevin Keegan que j'avais récupéré lorsque l'on a joué contre Liverpool en Coupe d'Europe (en 1977, ndlr). Je l'ai d'ailleurs prêté au musée de l'ASSE.

Quel est le maillot d'Europe le plus mythique selon vous ?

J'ai toujours eu un faible pour le maillot de l'Italie. Son bleu azur, très simple, très classe. J'ai toujours pensé que c'était le plus beau maillot.

Maillot vert ou maillot bleu ?

C'est difficile de répondre à cette question. Le maillot vert est très important pour moi, je suis revenu au club depuis maintenant 10 ans et de l'autre côté, j'ai eu le maillot bleu et rouge du PSG et celui de la sélection. Mais si je devais faire un choix, je dirais le vert. On m'appelle l'ange vert, je ne peux pas répondre autre chose (sourire).

Quel joueur aimeriez-vous voir jouer avec le maillot des Verts cette saison ? 

Messi (rires). Même si cela ne sera fera jamais. Pour moi, il est le meilleur joueur du monde. Mais on a déjà un bon groupe. On va essayer d'améliorer l'équipe au fur et à mesure du mercato. On a encore deux mois pour cela.

tous les commentaires
commenter cet article
Commenter cet article  (Pour commenter, vous devez vous inscrire)

 

Votre commentaire - 500 caractères restants

Votre commentaire sera publié dans les plus brefs délais après modération
En poursuivant votre navigation sur www.lequipe.fr, vous acceptez les CGU ainsi que l'utilisation de cookies et de technologies similaires, y compris celle de partenaires tiers, pour vous proposer des contenus pertinents et des publicités ciblées en fonction de vos centres d'intérêts.
En savoir plus sur les cookies.   Afficher les CGUs.