Jacque a dit : «Prête-moi une F 1»
issu du journal
...
Bien installé dans le baquet de la Renault, Olivier Jacque est prêt à s'élancer. (Stéphane Mantey / L'Equipe)
Auto

Olivier Jacque s'essaie à la F 1

À l'invitation de Renault, «L'Équipe» a installé l'ancien champion du monde moto 250 cm3 Olivier Jacque dans le baquet d'une F 1 sur le tracé du circuit Paul-Ricard, qui accueille le GP de France dimanche. «Une expérience de folie», selon cet as de la vitesse.

Jérôme Bourret

À l'invitation de Renault, «L'Équipe» a installé l'ancien champion du monde moto 250 cm3 Olivier Jacque dans le baquet d'une F 1 sur le tracé du circuit Paul-Ricard, qui accueille le GP de France dimanche. «Une expérience de folie», selon cet as de la vitesse.

Un simple coup de fil peut encore suffire à étonner un « grand garçon » de quarante-quatre ans pourtant habitué aux émotions fortes. C'est ainsi d'un « waow ! » mêlant surprise et excitation qu'Olivier Jacque a répondu positivement à notre proposition de prendre le volant d'une F 1 Renault lors d'une opération organisée par le constructeur français. « C'est une opportunité qui ne se présente pas tous les jours, apprécie celui qui coule désormais des jours paisibles entre la région toulonnaise et Barcelone, d'où est originaire son épouse. La F 1,c'est le summum du sport automobile et au niveau de l'accélération et du bruit, cela doit être quelque chose d'unique. En trois tours, on ne peut rien espérer au niveau de la maîtrise de l'engin, mais rien que l'idée de pousser à fond dans la ligne droite... »

À J - 19 d'un Grand Prix de France de retour, ce dimanche, au Castellet pour la première fois depuis 1990, l'ancien motard arrive avec une large banane dans les locaux d'une école Winfield en pleine renaissance. Un circuit que Jacque connaît bien puisqu'il y a notamment couru trois Grands Prix moto, dans la catégorie 250 cm3, en 1996, 1997 et 1998 et y a encore roulé récemment, pour le fun, sur sa première machine. Depuis son retrait de la compétition moto en 2007, l'ancien pilote Tech 3 et Kawasaki a complètement coupé le cordon avec la vitesse. Lorsqu'il reprend un guidon, c'est celui de modèles anciens. « Je me suis...

Pour lire la suite, découvrez notre offre spéciale

Vous avez souscrit à l'offre Pack 10 articles

1€ le premier mois d'abonnement*

puis 9,99€/mois sans engagement
offre valable du 1 juillet au 31 août 2018

j'en profite

* voir conditions

Il vous reste :
- articles à utiliser

Débloquer cet article
tous les commentaires
commenter cet article
Commenter cet article  (Pour commenter, vous devez vous inscrire)

 

Votre commentaire - 500 caractères restants

Votre commentaire sera publié dans les plus brefs délais après modération
En poursuivant votre navigation sur www.lequipe.fr, vous acceptez les CGU ainsi que l'utilisation de cookies et de technologies similaires, y compris celle de partenaires tiers, pour vous proposer des contenus pertinents et des publicités ciblées en fonction de vos centres d'intérêts.
En savoir plus sur les cookies.   Afficher les CGUs.