Indycar Texas

Dixon intouchable, Pagenaud 2e

Simon Pagenaud a signé son premier podium de la saison sur l'ovale de Texas, devancé par un impérial Scott Dixon qui prend la tête du championnat.

Sport Auto - INDY - Simon Pagenaud s'est classé deuxième à Texas. (P.Huit/PRESSE SPORTS)

Simon Pagenaud s'est classé deuxième à Texas. (P.Huit/PRESSE SPORTS)

La période de malchance et de vaches maigres a pris fin samedi soir sur l'ovale de Texas pour Simon Pagenaud (Team Penske). Le pilote français a obtenu son premier podium de la saison (il avait terminé la précédente par une victoire à Sonoma), terminant deuxième après avoir bien résisté à un très pressant Alexander Rossi (Andretti Autosport) en fin de course. Sur un ovale permettant moins de dépassements avec le châssis version 2018, Pagenaud s'est montré solide lors des restarts mais n'avait quasiment aucune chance de pouvoir inquiéter Scott Dixon (Chip Ganassi Racing) qui reprenait le large à chaque relance de la course.

«Je me suis régalé»

Le Néo-Zélandais a fini avec un peu plus de quatre secondes d'avance sur le Poitevin. «Je me suis régalé même si c'était dur de courir ici, a estimé ce dernier, seul pilote équipé d'un moteur Chevrolet parmi les neuf premiers. Alex m'a mis la pression jusqu'au bout. C'était bien de pouvoir le garder derrière. Mon équipe a fait un très bon travail dans les stands et sur l'ensemble de ces deux jours. Je veux gagner mais c'est une belle deuxième place. La voiture était très bien au départ et puis un peu plus difficile quand les températures sont tombées (la course se déroule au coucher du soleil). Mais on a réussi à réajuster les choses pour la fin de course.»
 
Pagenaud est désormais neuvième au championnat à 128 points de Dixon, nouveau leader, puisque Will Power (Team Penske) a été contraint à l'abandon après un accrochage avec Zachary Claman DeMelo (Dale Coyne Racing) à 44 tours de l'arrivée. A noter que Dixon a obtenu à Texas sa 43e victoire en Indycar. Il occupe désormais seul la troisième place dans l'histoire de courses de monoplaces nord-américaines. Parti en cinquième position, Sébastien Bourdais (Dale Coyne Racing) a terminé huitième et recule à la neuvième place au championnat, juste derrière Pagenaud. Il va, comme Dixon et Tony Kanaan, s'envoler vers sa ville natale pour disputer les 24 heures du Mans le week-end prochain sur une Ford GT du Chip Ganassi Racing. Le championnat Indycar reprendra, lui, dans deux semaines sur le circuit routier de Road America (Wisconsin) où un certain Scott Dixon est le vainqueur en titre.
tous les commentaires
commenter cet article
Commenter cet article  (Pour commenter, vous devez vous inscrire)

 

Votre commentaire - 500 caractères restants

Votre commentaire sera publié dans les plus brefs délais après modération
En poursuivant votre navigation sur www.lequipe.fr, vous acceptez les CGU ainsi que l'utilisation de cookies et de technologies similaires, y compris celle de partenaires tiers, pour vous proposer des contenus pertinents et des publicités ciblées en fonction de vos centres d'intérêts.
En savoir plus sur les cookies.   Afficher les CGUs.