Babillot : «Pas perdre mon temps à être triste»
exclusivité abonnés
...
Mathieu Babillot heureux d'être en Nouvelle-Zélande.  Alain Mounic/ L'Equipe
Rugby Bleus

«Je n'ai pas envie de perdre mon temps à être triste»

Mathieu Babillot, sans doute titulaire pour le deuxième test face aux All Blacks, samedi, savoure une saison incroyable.

Mathieu Babillot, sans doute titulaire pour le deuxième test face aux All Blacks, samedi, savoure une saison incroyable.

Tout frais champion de France avec le Castres Olympique, Mathieu Babillot devrait intégrer le quinze de France qui jouera le deuxième test de cette tournée de juin face à la Nouvelle-Zélande, samedi, à Wellington. Le troisième-ligne aile de 24 ans apporterait sa férocité en défense et dans les rucks et son perpétuel enthousiasme à une équipe passablement meurtrie par sa déculottée du premier match (52-11).

«Un titre de champion de France aide-t-il à récupérer du décalage horaire ? 

(Sourire) Un titre, ça se digère bien. Le décalage horaire, c'est beaucoup plus dur ! Six jours après, ça commence à peine à rentrer dans l'ordre.

Avez-vous eu le temps de profiter de ce titre de champion de France ? 

Oui, parce que la Fédé m'a autorisé à rejoindre la Nouvelle-Zélande le lundi matin très...

Pour lire la suite, découvrez notre offre spéciale

Vous avez souscrit à l'offre Pack 10 articles

gagnez avec la France du 1er au 30 juin 2018

à chaque victoire des Bleus,
1€ en moins sur votre abonnement !*

j'en profite

* voir conditions

Il vous reste :
- articles à utiliser

Débloquer cet article
tous les commentaires
commenter cet article
Commenter cet article  (Pour commenter, vous devez vous inscrire)

 

Votre commentaire - 500 caractères restants

Votre commentaire sera publié dans les plus brefs délais après modération
En poursuivant votre navigation sur www.lequipe.fr, vous acceptez les CGU ainsi que l'utilisation de cookies et de technologies similaires, y compris celle de partenaires tiers, pour vous proposer des contenus pertinents et des publicités ciblées en fonction de vos centres d'intérêts.
En savoir plus sur les cookies.   Afficher les CGUs.