Des trous en défense
issu du journal
...
Alors que Bernard Laporte doit décider de l'avenir de Guy Novès (à droite), dont le maintien à la tête de l'équipe de France est incertain depuis les résultats déplorables de la tournée de novembre, sa fonction et son autorité sont considérablement affaiblies par l'affaire. F. Faugère/L'Équipe)
Rugby Affaire Laporte

Des trous dans la défense de Bernard Laporte

Depuis le début, les explications de Bernard Laporte se heurtent à des invraisemblances manifestes. Voici pourquoi elles ne pouvaient convaincre ni les inspecteurs de l'IGJS ni le ministère.

Depuis le début, les explications de Bernard Laporte se heurtent à des invraisemblances manifestes. Voici pourquoi elles ne pouvaient convaincre ni les inspecteurs de l'IGJS ni le ministère.

Jean-Daniel Simonet

C'est la faute originelle. Le 30 juin au matin (Simonet prétend que c'est le 29 en fin de journée, discordance gênante dans leur kit de défense qui apparaît commun), Bernard Laporte téléphone à Jean-Daniel Simonet « afin qu'il (le président de la commission d'appel) en tienne compte dans sa décision », déclarera ouvertement le patron de la FFR fin août. Ce coup de fil n'était pas neutre puisque Simonet a indiqué aux inspecteurs de l'IGJS que, le soir venu, le 29 juin, de retour chez lui, cette conversation avait modifié sa lecture du dossier. Il se chargea donc de convertir les deux autres « juges », Robert Malterre et Philippe Peyramaure. Problème : le 29 au soir, une décision était prise, actée.

Pour justifier la modification auprès des inspecteurs de l'IGJS, Simonet a expliqué qu'il a trouvé après coup les sanctions contre Montpellier trop sévères, chose qui, selon nos informations, n'avait pas été évoquée pendant la séance du 29 juin. « À chaque fois que je sors d'une séance, assure un membre d'une commission de discipline d'un sport majeur, je me demande si on a pris la bonne décision. On est souvent habité par le doute. Mais quand c'est décidé, c'est décidé. Sinon, à la fin de chaque séance, si le président...

Pour lire la suite, découvrez notre offre spéciale

Vous avez souscrit à l'offre Pack 10 articles

1€ le premier mois d'abonnement*

puis 9,99€/mois sans engagement
offre valable du 1 juillet au 31 août 2018

j'en profite

* voir conditions

Il vous reste :
- articles à utiliser

Débloquer cet article
tous les commentaires
commenter cet article
Commenter cet article  (Pour commenter, vous devez vous inscrire)

 

Votre commentaire - 500 caractères restants

Votre commentaire sera publié dans les plus brefs délais après modération
En poursuivant votre navigation sur www.lequipe.fr, vous acceptez les CGU ainsi que l'utilisation de cookies et de technologies similaires, y compris celle de partenaires tiers, pour vous proposer des contenus pertinents et des publicités ciblées en fonction de vos centres d'intérêts.
En savoir plus sur les cookies.   Afficher les CGUs.