Rugby Tournée

Tournée : Trois Bleus qui jouent gros

Outre Yoann Maestri, trois autres internationaux d'expérience pourraient jouer une partie de leur avenir en bleu contre les All Blacks bis.

Rugby - Tests internationaux - François Trinh-Duc et Scott Spedding. (A.Mounic/L'Equipe)

François Trinh-Duc et Scott Spedding. (A.Mounic/L'Equipe)

Romain Taofifenua (27 ans, 10 sélections)

Romain Taofifenua (27 ans, 10 sélections) (A. Mounic/L'Equipe)
Romain Taofifenua (27 ans, 10 sélections) (A. Mounic/L'Equipe)
Stoppé dans son élan par les commotions courant octobre après un début de saison convaincant avec Toulon, le deuxième-ligne a bénéficié d'un régime de faveur pour retrouver un peu de rythme la semaine passée (28 minutes à Agen). Trop juste pour jouer le premier test face aux Blacks, le voici à Lyon pour prouver que la préparation individualisée lui a été bénéfique et qu'il a la caisse pour jouer les bulldozers plus de soixante minutes. Si Sébastien Vahaamahina (Clermont) semble installé, il y a une place à prendre à ses côtés à la suite de la rétrogradation de Yoann Maestri.

François Trinh-Duc (31 ans, 61 sélections)

François Trinh-Duc (31 ans, 61 sélections) (A. Mounic/L'Equipe)
François Trinh-Duc (31 ans, 61 sélections) (A. Mounic/L'Equipe)
Il y a un an, il était le choix numéro 1 au poste d'ouvreur dans l'esprit de Guy Novès. Une fracture de l'avant-bras et quelques bobos plus tard, il a été relégué en numéro 3 derrière le Clermontois Camille Lopez (actuellement blessé) et le Toulonnais Anthony Belleau. Ce match amical face à la Nouvelle-Zélande B résonne comme celui de la dernière chance pour prouver qu'il est encore dans le coup et qu'il garde un avenir en bleu. D'autant qu'avec l'éclosion d'Antoine Dupont à lamêlée, l'option Baptiste Serin (Bordeaux) à l'ouverture, dans les tuyaux, prend de l'épaisseur.

Scott Spedding (31 ans, 22 sélections)

Scott Spedding (31 ans, 22 sélections) (A. Mounic/L'Equipe)
Scott Spedding (31 ans, 22 sélections) (A. Mounic/L'Equipe)
L'arrière aux origines sud-africaines a sauvé sa peau de justesse en profitant de la blessure de Brice Dulin (Racing 92), trop juste pour cet automne. En difficulté à Clermont, Scott Spedding est attendu face à la Nouvelle-Zélande B, d'autant que le Bordelais Nans Ducuing n'a pas démérité samedi. «Je n'ai pas de frustration, assure Spedding. C'est mieux d'être ici à Lyon que devant sa télé. C'est une bonne opportunité de se montrer et de prouver au staff qu'il peut toujours compter sur nous.» Dans le cas contraire, son avenir en bleu risque de s'obscurcir. Thomas Ramos (Toulouse) pointe aussi le bout de son nez.
Commenter cet article  (Pour commenter, vous devez vous inscrire)

 

Votre commentaire - 500 caractères restants

Votre commentaire sera publié dans les plus brefs délais après modération