Rugby Challenge

Le Stade Français a grillé son tout dernier joker en Challenge européen

Battu d'un point par Edimbourg (33-34), le Stade Français est presque éliminé du Challenge européen.

Rugby - Challenge Européen - Le Stade Français s'est bien battu mais a perdu. (S.Boue/L'Equipe)

Le Stade Français s'est bien battu mais a perdu. (S.Boue/L'Equipe)

Il y a encore un espoir pour le champion en titre, mais il est infime. Le Stade Français risque bien de ne pas disputer la phase finale du Challenge européen, battu par la plus petite des marges (33-34) par Edimbourg lors de la cinquième et avant-dernière journée de poules. Une défaite au goût amer pour les Parisiens qui ont pourtant tout tenté après un mauvais départ qui les voyait menés 12-6 à la pause. Réduits à 14 peu avant la demi-heure de jeu avec un carton jaune sanctionnant Jonathan Danty (26e), les Parisiens parvenaient tout de même à inscrire le premier essai de la rencontre par Macalou (46e). Et comme Jules Plisson était dans un bon jour à la botte, Paris prenait même les devants (12-16, 46e).

Le match devenait alors un peu fou et les essais s'enchaînaient. Trois pour Edimbourg et deux pour le Stade Français. Le dernier essai écossais, celui de Hoyland à la 78e, scellait le cours de la rencontre. Paris peut se reprocher son indiscipline et quelques errements défensifs, mais est tombé les armes à la main. Le point de bonus défensif permet de conserver un infime espoir et la victoire sera impérative lors du match retour samedi prochain pour espérér passer dans les meilleurs deuxièmes.

tous les commentaires
commenter cet article
Commenter cet article  (Pour commenter, vous devez vous inscrire)

 

Votre commentaire - 500 caractères restants

Votre commentaire sera publié dans les plus brefs délais après modération
En poursuivant votre navigation sur www.lequipe.fr, vous acceptez les CGU ainsi que l'utilisation de cookies et de technologies similaires, y compris celle de partenaires tiers, pour vous proposer des contenus pertinents et des publicités ciblées en fonction de vos centres d'intérêts.
En savoir plus sur les cookies.   Afficher les CGUs.