Rugby Bleus

Jacques Brunel : «C'est une désillusion»

L'entraîneur en chef du XV de France, Jacques Brunel, ne s'attendait pas à une défaite d'une telle ampleur (52-11) face aux All Blacks, samedi à Auckland, et analyse cet échec à chaud.

Rugby - Rugby - La percée majuscule de l'ailier français Teddy Thomas en début de match n'a été qu'un feu de paille à Auckland, samedi, face aux All Blacks. (Reuters)

La percée majuscule de l'ailier français Teddy Thomas en début de match n'a été qu'un feu de paille à Auckland, samedi, face aux All Blacks. (Reuters)

Le scenario qui bascule

«Il y a un scénario qui fait que pendant une mi-temps, on est en place. Ça va bien, la conquête est bonne, la défense est là, même si on sent qu'il ne faut pas leur laisser d'espaces. Les All Blacks sont crispés, nous on est opportunistes. Et puis on a ce début de deuxième période difficile. On sort difficilement en touche. On prend un carton jaune (51e) et deux essais (53e, 56e) sur ce laps de temps. Une bascule se fait. Les All Blacks prennent confiance en eux. Et par la suite on a accumulé d'autres erreurs.»

Mauvaise réponse en attaque

«On n'a peut-être pas réagi de façon ordonnée et académique. Puisque dans cette période, on s'est trompé entre vitesse et précipitation. On a pris des interceptions dans leurs 22 mètres. On s'est affolé alors qu'il aurait fallu poser un peu plus le jeu. C'est ce sur quoi il faudra que l'on travaille, cette semaine.»

Une défense à deux visages

«Cette lourde défaite (52-11), c'est une désillusion. On avait un socle fort en défense : elle a lâché pour les circonstances que j'ai dit : d'abord sur la période où on est en infériorité et puis sur des erreurs. Le score a enflé et on a lâché.On a été usé, on a subi les assauts près de notre ligne parce qu'on a eu du mal à sortir de notre camp. Après le carton, mérité ou pas, toujours est-il qu'il a fallu faire avec...»

Rucks, pied et conquête

«Je ne pense pas que l'on ait délaissé les rucks. Ils s'en méfiaient, ils ont été très efficaces sur ce secteur. On n'a pas pu leur contester le ballon, on l'a ralenti de temps en temps. Ce n'était pas un choix, mais ils ont été efficaces sur ce secteur. On a essayé de leur mettre la pression avec du jeu au pied. On n'a pas été très bons sur les réceptions. Ils l'ont récupéré facilement. Il faudra que l'on soit bien meilleur sur les deux tests qui arrivent (Christchurch et Dunedin). L'équipe a bien su contenir les All Blacks pendant un moment, puis la conquête a faibli, notamment la touche, moins performante qu'à l'accoutumée. Ces changements ont fait que les All Blacks ont pris confiance.»

tous les commentaires
commenter cet article
Commenter cet article  (Pour commenter, vous devez vous inscrire)

 

Votre commentaire - 500 caractères restants

Votre commentaire sera publié dans les plus brefs délais après modération
En poursuivant votre navigation sur www.lequipe.fr, vous acceptez les CGU ainsi que l'utilisation de cookies et de technologies similaires, y compris celle de partenaires tiers, pour vous proposer des contenus pertinents et des publicités ciblées en fonction de vos centres d'intérêts.
En savoir plus sur les cookies.   Afficher les CGUs.