Rugby Bleus

Geoffrey Doumayrou : face aux Gallois, samedi, il faudra «être dans l'urgence »

Pour le trois-quarts centre rochelais du XV de France, Geoffrey Doumayrou, l'emporter à Cardiff samedi (18h00) en clôture du Tournoi des Six Nations impliquera une vigilance accrue en défense face à une équipe offensivement bien en place.

Rugby - Tournoi des 6 nations - L'attaquant rochelais du XV de France Geoffrey Doumayrou à l'entraînement avec Gaël Fickou. (F.Porcu/L'Equipe)

L'attaquant rochelais du XV de France Geoffrey Doumayrou à l'entraînement avec Gaël Fickou. (F.Porcu/L'Equipe)

Geoffrey Doumayrou (trois-quarts centre de La Rochelle et du XV de France) : «A Cardiff, je m'attends à un gros volume de jeu. Le pack gallois se déplace beaucoup. Derrière, c'est plus costaud et plus dense que l'Angleterre, par exemple. Le système de jeu des Gallois est très équilibré, mais nous sommes capables de bien les contrer. Il faudra qu'on soit tout le temps dans l'urgence, et qu'on gagne chacun nos duels pour espérer remporter ce match. Défensivement, avec Matthieu (Bastareaud), on a vite trouvé notre complémentarité. Offensivement, c'est plus difficile. D'autant que l'équipe de France était dans une période un peu compliquée. On voulait jouer mais sans trop s'exposer et prendre des contres. Je suis un peu frustré de ne pas pouvoir m'exprimer dans mon registre mais je comprends que l'idée, ça ne soit pas d'attaquer à tout va. Il faut gagner avant tout. C'est ce qu'on arrive à faire maintenant et il faut rester là-dessus. On verra pour la suite... Il nous faut trouver le bon équilibre, la bonne gestion, ce qu'on a su faire contre les Anglais. On utilise d'abord au centre un point d'ancrage avant de déplacer le jeu sur les extérieurs. Et là, si la libération n'est pas parfaite, dans le bon timing, ça devient compliqué d'attaquer. Mais on a montré qu'on pouvait battre l'Angleterre, et on aurait même pu marquer trois ou quatre essais de plus.  Quand on se retrouve devant l'en-but, notre animation offensive manque malheureusement trop de précision, que ce soit dans nos courses, dans nos passes, dans nos appels, dans tout... Tout ça, il faut le régler. Mais ça ne se fait pas en deux semaines...»

tous les commentaires
commenter cet article
Commenter cet article  (Pour commenter, vous devez vous inscrire)

 

Votre commentaire - 500 caractères restants

Votre commentaire sera publié dans les plus brefs délais après modération
En poursuivant votre navigation sur www.lequipe.fr, vous acceptez les CGU ainsi que l'utilisation de cookies et de technologies similaires, y compris celle de partenaires tiers, pour vous proposer des contenus pertinents et des publicités ciblées en fonction de vos centres d'intérêts.
En savoir plus sur les cookies.   Afficher les CGUs.