Rugby Angleterre

Angleterre: Pas de «soutien inconditionnel» pour Eddie Jones

Andy Cosslett, le président de la Fédération anglaise, a apprécié la victoire en Afrique du Sud samedi (25-10) mais il refuse de garantir la place d'Eddie Jones jusqu'à la Coupe du monde 2019.

Rugby - Tests internationaux - Eddie Jones est sous pression (Reuters).

Eddie Jones est sous pression (Reuters).

La victoire au Cap samedi dernier n'a pas beaucoup atténué les difficultés récentes du XV de la Rose. Après un Tournoi terminé à la 5e place, les Anglais ont perdu leurs deux premiers tests en Afrique du Sud. Plus que les résultats, ce sont les méthodes brutales d'Eddie Jones et son plan de jeu rigide qui sont au coeur des critiques.

À tel point que l'avenir du sélectionneur anglais semble s'écrire en pointillé. Les dernières déclarations d'Andy Cosslett, le président de la RFU, ont un peu plus semé le doute. «Vous demandez un soutien inconditionnel mais seulement mes enfants l'obtiennent. Ce n'est pas quelque chose que vous donnez facilement parce que vous êtes évalué tout le temps, a-t-il lâché. Nous sommes très satisfaits du résultat de samedi, mais nous restons mesuré car nous avons eu une série décevante (de 5 défaites, ndlr) avant.» Autant dire que les tests de novembre (Afrique du Sud, Nouvelle-Zélande, Japon et Australie) sont autant de menaces sur la tête d'Eddie Jones.

tous les commentaires
commenter cet article
Commenter cet article  (Pour commenter, vous devez vous inscrire)

 

Votre commentaire - 500 caractères restants

Votre commentaire sera publié dans les plus brefs délais après modération
En poursuivant votre navigation sur www.lequipe.fr, vous acceptez les CGU ainsi que l'utilisation de cookies et de technologies similaires, y compris celle de partenaires tiers, pour vous proposer des contenus pertinents et des publicités ciblées en fonction de vos centres d'intérêts.
En savoir plus sur les cookies.   Afficher les CGUs.