Ça passe et ça casse
issu du journal
...
(FRANCK FIFE/AFP / AFP)
Rallye raid Dakar

Peugeot prend la main après une étape difficile

Parti prudemment de Lima, Peugeot a repris la main hier à Pisco, au terme d'une boucle chaotique dans le désert d'Ica. Toyota et Mini ont souffert.

Parti prudemment de Lima, Peugeot a repris la main hier à Pisco, au terme d'une boucle chaotique dans le désert d'Ica. Toyota et Mini ont souffert.

PISCO (PER) - Promesses tenues. Ce retour dans les dunes péruviennes, beaucoup en rêvaient depuis 2013. D'autres le redoutaient. Après la courte première étape de la veille, les concurrents de cette 40e édition à destination de Cordoba sont entrés hier dans le vif du sujet avec 267 kilomètres de hors-piste sous haute tension. Franchissements de montagnes de sable, plantages, tonneaux, collision, jardinage, le désert d'Ica n'a ménagé ni les hommes ni les mécaniques. Comme annoncé, les premiers jours de course au Pérou s'annoncent riches en rebondissements et hautement stratégiques. Partir en tête, comme l'a fait hier Nasser al-Attiyah, vainqueur de l'étape d'ouverture, n'est pas forcément un avantage. Le Qatarien (8e) a laissé filer près de...

Pour lire la suite, découvrez notre offre spéciale

Vous avez souscrit à l'offre Pack 10 articles

1€ le premier mois d'abonnement*

puis 9,99€/mois sans engagement
offre valable du 1 juillet au 31 août 2018

j'en profite

* voir conditions

Il vous reste :
- articles à utiliser

Débloquer cet article
tous les commentaires
commenter cet article
Commenter cet article  (Pour commenter, vous devez vous inscrire)

 

Votre commentaire - 500 caractères restants

Votre commentaire sera publié dans les plus brefs délais après modération
En poursuivant votre navigation sur www.lequipe.fr, vous acceptez les CGU ainsi que l'utilisation de cookies et de technologies similaires, y compris celle de partenaires tiers, pour vous proposer des contenus pertinents et des publicités ciblées en fonction de vos centres d'intérêts.
En savoir plus sur les cookies.   Afficher les CGUs.