Natation

Camille Lacourt : «Je n'ai pas envie d'être à la fédération»

A 32 ans, Camille Lacourt est un jeune retraité des bassins. De passage aux Etoiles du sport à la Plagne, l'ancien nageur a évoqué ses projets et s'est montré très dur à l'égard de la Fédération Française de Natation.

Le 30 juillet dernier, Camille Lacourt mettait un terme à sa carrière après avoir été sacré sur 50m dos aux championnats du monde de Budapest. Une carrière riche de 4 titres mondiaux et 4 titres européens en individuel. Aujourd'hui, beaucoup espèrent voir l'ancien champion s'investir dans la Fédération Française de Natation. Mais le nageur à coupé court à cette possibilité.

«Je n'ai pas envie d'être dans la Fédération. C'est beaucoup trop politique, il ne faut pas faire bouger les dinosaures et ce n'est pas mon kif. Par contre si un jour, ça bouge et qu'on me demande de l'aide, ce sera avec plaisir mais ce n'est clairement pas le cas pour le moment. Je ne vois pas pourquoi je perdrais mon temps à ne rien faire... Il y a un besoin de changement et d'évolution. Aujourd'hui, il n'y a pas l'élan nécessaire», a fustigé Lacourt.

Concernant ses projets, le Marseillais souhaite s'investir auprès des jeunes mais hors du giron fédéral. «Je souhaite transmettre à des jeunes lors de stages d'été à mon nom... J'ai signé avec la ville de Vanves qui a envie d'ouvrir le concept de la natation pour tous. En me mettant en tête d'affiche, ça ramène de l'argent pour le projet», a-t-il expliqué.

À VOIR : Camille Lacourt «Les garçons sont au creux de la vague»

Tous les commentaires
Commenter cet article  (Pour commenter, vous devez vous inscrire)

 

Votre commentaire - 500 caractères restants

Votre commentaire sera publié dans les plus brefs délais après modération
En poursuivant votre navigation sur www.lequipe.fr, vous acceptez les CGU ainsi que l'utilisation de cookies et de technologies similaires, y compris celle de partenaires tiers, pour vous proposer des contenus pertinents et des publicités ciblées en fonction de vos centres d'intérêts.
En savoir plus sur les cookies.   Afficher les CGUs.