JO Médias

France Télévisions fera «tout pour diffuser les JO 2024»

Ce lundi, Delphine Ernotte, la présidente de France Télévisions, a assuré que le groupe était attaché à la retransmission des Jeux Olympiques 2024.

Tous sports - Médias - La présidente de France Télévisions souhaite diffuser les JO 2024. (P. Lahalle/  L'Equipe)

La présidente de France Télévisions souhaite diffuser les JO 2024. (P. Lahalle/ L'Equipe)

Organisés à Paris, les Jeux Olympiques 2024 n'ont pour l'instant pas de diffuseur en clair. Alors que son contrat avec le Comité international olympique (CIO) prendra fin en 2020, après les Jeux d'été de Tokyo, France Télévisions fait partie des candidats naturels. Delphine Ernotte l'a rappelé ce jeudi en marge du plan de réforme pour l'audiovisuel public présenté au ministère de la Culture. « Nous ferons tout pour diffuser les JO 2024 et ceux d'après », a ainsi déclaré la présidente de France Télé.

Désormais son groupe doit négocier avec Discovery, propriétaire d'Eurosport et nouveau détenteur des droits de retransmission en Europe jusqu'en 2024. Légalement, le groupe américain doit en effet sous-licencier un minimum de 200 heures de directs à une ou plusieurs chaînes gratuites. Mais France Télévisions devra faire face à TF1 et M6, les deux groupes ayant publiquement manifesté leur intérêt pour certaines épreuves de la compétition, notamment celles des sports collectifs.

En septembre dernier, Delphine Ernotte s'inquiétait déjà d'une « offensive du privé ». Aujourd'hui, elle devra se battre pour défendre ce droit historique.

tous les commentaires
commenter cet article
Commenter cet article  (Pour commenter, vous devez vous inscrire)

 

Votre commentaire - 500 caractères restants

Votre commentaire sera publié dans les plus brefs délais après modération
En poursuivant votre navigation sur www.lequipe.fr, vous acceptez les CGU ainsi que l'utilisation de cookies et de technologies similaires, y compris celle de partenaires tiers, pour vous proposer des contenus pertinents et des publicités ciblées en fonction de vos centres d'intérêts.
En savoir plus sur les cookies.   Afficher les CGUs.