La chaîne L'Équipe, la première chaîne 100% sport, 100% gratuite
Biathlon CM (Hommes)

Antonin Guigonnat : «Je suis pas mal en catégorie êtres humains»

Derrière un Martin Fourcade intouchable, les Français ont réalisé des performances diverses lors de l'individuel de Ruhpolding. Antonin Guigonnat s'en sort avec une belle 10e place. Simon Desthieux et Quentin Fillon Maillet sont plus loin.

Antonin Guigonnat (11e de l'individuel de Ruhpolding) : «C'est une belle confirmation de mon potentiel. J'ai encore deux balles de marge d'erreur. Je suis content de ce que j'ai réalisé sur les skis et les deux derniers tirs. A part Martin qui est un extra-terrestre, je me place dans les tous meilleurs dans l'équipe à côté de Simon (Desthieux) et Quentin (Fillon Maillet) qui ont un super nouveau mondial. En catégorie êtres humains je suis pas mal.»

Simon Desthieux (19e de l'individuel de Ruhpolding) : «Je me suis bien fait plaisir. Je pense que le principal est là. C'était très rapide aujourd'hui, j'ai eu l'impression d'être sur un sprint tellement la piste envoyait. J'ai fait un petit bout avec Martin Fourcade mais il a accéléré dans la bosse et je n'ai pas réussi à le suivre»

Quentin Fillon Maillet (20e) : «J'étais plutôt bien sur les skis. J'ai fait toute la course avec Johannes Boe. Il m'a bien aidé. Sur le tir, je suis frustré de cette course. J'en fais 80% de bien, voire très bien. Et il y a ce passage au tir (le deuxième) où je fais trois fautes. Je suis un peu excité, je veux repartir avec Johannes car c'est un bon lièvre. Je me fais avoir par le temps. J'aurai dû aborder mon tir dans l'autre sens, c'est-à-dire prendre mon temps et mettre les balles.»

Simon Fourcade (50e) : «Ce n'est pas une mauvaise course, ce n'est pas non plus une bonne course. J'en rate trois, ça fait trop pour espérer plus. Je tombe et encore une fois sur la Coupe du monde, les conditions de neige ne sont pas faciles pour moi. J'aime bien les conditions stables qui me permettent de poser mon ski et là, on a eu une neige travaillée et salée. La forme est là. J'avais l'impression d'être pas mal. Je suis bien parti. Je n'ai pas eu l'impression de coincer mais d'avoir ralenti pour ne pas avoir de douleurs lombaires. Il reste un week-end la semaine prochaine avec deux courses voire trois sur des neiges qui me conviendraient mieux. A moi de rester concentré.»

tous les commentaires
commenter cet article
Commenter cet article  (Pour commenter, vous devez vous inscrire)

 

Votre commentaire - 500 caractères restants

Votre commentaire sera publié dans les plus brefs délais après modération
En poursuivant votre navigation sur www.lequipe.fr, vous acceptez les CGU ainsi que l'utilisation de cookies et de technologies similaires, y compris celle de partenaires tiers, pour vous proposer des contenus pertinents et des publicités ciblées en fonction de vos centres d'intérêts.
En savoir plus sur les cookies.   Afficher les CGUs.