Tous sports

Comment se strapper une articulation avant de faire du sport ?

La pose de strap est une étape rencontrée par de nombreux sportifs, mais connaissez-vous les principes à suivre pour un strapping efficace ? Renaud Maetz, kiné, nous donne ses conseils pour réussir son strap avant l'activité physique.

Tous sports - Tous sports - Le strap, une étape connue par de nombreux sportifs. (Shutterstock/D.R)

Le strap, une étape connue par de nombreux sportifs. (Shutterstock/D.R)

Quelles bandes choisir ?

Avant de se strapper, faîtes attention à d'éventuelles allergies. Certaines personnes peuvent avoir une intolérance à la colle ou à la matière de la bande. Il existe différentes tailles de bandes, choisissez celle qui convient à l'articulation que vous souhaitez strapper : petite pour les doigts, grande pour le genou.

Les bandes adhésives non-extensibles permettent une meilleure stabilité alors que les bandes élastiques proposent une meilleure adhérence. Ces dernières bloquent moins les structures et permettent une plus grande mobilité, tout en apportant un maintien. Il est possible d'en superposer plusieurs.


Comment poser son strap ?

Cheville, poignet, genou, ... le principe du strap est toujours le même. Dans tous les cas, il est préférable d'avoir un premier strap posé par un professionnel. Il n'existe pas deux straps identiques car ils seront différents en fonction de la pathologie et de la pratique sportive.

L'objectif est de verrouiller l'articulation dans une certaine position pour éviter qu'un traumatisme se répète. Dans un premier temps, il faut poser les embases, des bandes circulaires autour du membre pour permettre la fixation des autres bandes par-dessus.

A partir de cette fondation, il est possible de construire une « attelle » grâce à des bandes longitudinales (rectilignes et longues) pour la stabilité ou des bandes spiroïdales (enroulé autour de l'articulation) pour avoir une action sur la rotation.

Pour maintenir l'ensemble, il faut des bandes transversales qui font le tour de l'articulation, comme un bracelet.

Les embases, les bandes longitudinales et spiroïdales pour un strap au genou. (D.R)
Les embases, les bandes longitudinales et spiroïdales pour un strap au genou. (D.R)

Précautions à prendre avant de se strapper

Pour une meilleure adhérence des bandes, raser la partie du corps qui va être strappée. Au moment de la pose, frottez bien pour chauffer la colle et lui permettre de faire effet. Pour les bandes placées de manière circulaire autour d'un membre, il est essentiel d'utiliser des bandes adhésives élastiques et ne pas les mettre trop sous tension. Cette précaution est essentielle pour éviter d'impacter la circulation sanguine.

Le strap n'est pas une solution miracle. Il n'évite pas la blessure, mais sert de manière préventive. Après une entorse, il est nécessaire de rééduquer l'articulation correctement avec de la proprioception et des séances de kinésithérapie. Avoir un recours récurrent au strapping peut fausser les récepteurs de la douleur sur le long terme. Surtout, consultez un spécialiste pour avoir un diagnostic précis.

tous les commentaires
commenter cet article
Commenter cet article  (Pour commenter, vous devez vous inscrire)

 

Votre commentaire - 500 caractères restants

Votre commentaire sera publié dans les plus brefs délais après modération
En poursuivant votre navigation sur www.lequipe.fr, vous acceptez les CGU ainsi que l'utilisation de cookies et de technologies similaires, y compris celle de partenaires tiers, pour vous proposer des contenus pertinents et des publicités ciblées en fonction de vos centres d'intérêts.
En savoir plus sur les cookies.   Afficher les CGUs.