Running

Le capteur de puissance un outil pour regarder le running d'un nouvel oeil

Déjà massivement utilisés par les cyclistes de haut-niveau, les capteurs de puissance pointent le bout de leur nez dans le monde du running. Voici ce qu'il faut savoir sur ce nouvel outil qui pourrait aider les adeptes de la course à pied.

Tous sports - Running - Connaître la puissance de sa foulée permet de mieux appréhender les dénivelés. (Shutterstock/D.R)

Connaître la puissance de sa foulée permet de mieux appréhender les dénivelés. (Shutterstock/D.R)

Un capteur de puissance, c'est quoi ?

Aujourd'hui, les capteurs de puissance les plus courants sont des petits footpod à clipser sur les chaussures. Légers, on ne les remarque même plus.

Ce petit accessoire permet de calculer la puissance en watt de chaque appui et envoie les données sur une montre. L'athlète connaît alors la puissance à chaque fois qu'il pose un pied au sol lors d'une course à pied et cela mesure son effort. Cette statistique présente de nombreux intérêts...

Pourquoi utiliser la mesure de la puissance en running ?

La puissance est une donnée stable et universelle. Un watt vaut toujours un watt, qu'importe le terrain, l'état de forme ou les conditions météorologiques. C'est un paramètre invariable.

Courir à la puissance permet notamment de garder le même rythme même lors de la découverte d'un nouveau terrain. Préserver une allure peut demander une sur-dépense d'énergie en fonction de facteurs extérieurs. En courant en fonction de la puissance produite, cela n'arrive pas. Cette donnée se focalise sur l'organisme.

Quels sont les avantages par rapport à la fréquence cardiaque ou à la vitesse ?

En se calibrant, on apprend la vitesse et le rythme cardiaque qui vont avec une puissance donnée. Contrairement à ces deux facteurs, le calcul de la puissance est immédiat, il n'y a pas la latence du GPS ou le temps que l'organisme atteigne un seuil.

Par ailleurs, le footpod propose d'autres informations utiles comme la fréquence d'impact, le temps au sol ou l'orientation de la puissance. Ces facteurs sont déterminants pour les coureurs qui cherchent la performance, car ils permettent de connaître l'efficacité de la foulée.

La principale limite du capteur de puissance est qu'il n'y a qu'un footpod.

Comment s'entraîner avec un capteur de puissance ?

On peut s'entraîner de la même manière qu'avec la fréquence cardiaque ou le rythme, mais en apprivoisant un nouveau chiffre. Courir à la puissance permet de regarder le running d'un nouvel œil.

En termes d'entraînement, le capteur de puissance permet d'optimiser au maximum la dépense d'énergie. Il permet de juger la meilleure foulée, l'utilisation faîtes des bras ou les chaussures de courses les plus efficaces. A vitesse égale, la dépense d'énergie ne sera pas forcément la même en fonction de la paire que vous portez. Le footpod élira les chaussures qui sont les plus économes en énergie à vos pieds. Ces différences peuvent paraître minimes, mais elles s'avèrent importantes pour être plus rapide et gagner quelques secondes.

Alexandre prépare un marathon et découvre cette nouvelle technologie. Voici son avis sur les données offertes par un capteur de puissance : « C'est une data objective supplémentaire pour les coureurs. Bien utilisée, elle permet d'optimiser son entraînement, de gérer son effort et de réaliser la course la plus efficace possible. Réaliser la course la plus économe en énergie est l'essence même du running, car cela permet d'aller plus vite, plus longtemps. Courir à la puissance indique l'efficacité de la foulée en fonction de différents facteurs, c'est une plus-value. »
tous les commentaires
commenter cet article
Commenter cet article  (Pour commenter, vous devez vous inscrire)

 

Votre commentaire - 500 caractères restants

Votre commentaire sera publié dans les plus brefs délais après modération
En poursuivant votre navigation sur www.lequipe.fr, vous acceptez les CGU ainsi que l'utilisation de cookies et de technologies similaires, y compris celle de partenaires tiers, pour vous proposer des contenus pertinents et des publicités ciblées en fonction de vos centres d'intérêts.
En savoir plus sur les cookies.   Afficher les CGUs.