Running

Courir pour maigrir

Le printemps est là (si, si !) et les bonnes résolutions sportives ne vont plus tarder à fleurir dans nos têtes. Vous avez envie de retrouver votre forme et de perdre les quelques kilos pris cet hiver ? Testez le running, un super sport pour retrouver rapidement votre silhouette !

Tous sports - Running - Courir : votre résolution du printemps ? (Shutterstock)

Courir : votre résolution du printemps ? (Shutterstock)

Conseil numéro 1 : de la motivation avant toute chose !

L'hiver est passé par là avec son lot de plats riches en tous genres, quelques kilos en trop, une motivation en berne pour courir en raison des conditions météorologiques... Les bonnes résolutions sont dans la tête, mais il va falloir redoubler d'énergie pour leur faire prendre vie. Un passage chez votre médecin préféré est toujours conseillé avant de reprendre une activité sportive, surtout si des petits ou grands maux de l'hiver vous ont fatigué.

Deux des pires freins à la perte de poids sont le manque de motivation et une mauvaise estime ou image de soi. En effet, lorsqu'on est motivé et heureux de ce que l'on fait ou de ce que l'on est, il va de soi de tout mettre en œuvre pour le rester. Imaginez- vous au retour d'un running, fier d'avoir surmonté votre flemme, léger et oxygéné, l'esprit et le corps nettoyés par l'air frais du matin, les muscles tonifiés... bref, le sentiment du devoir accompli, du challenge réussi ! I've done it ! A vous maintenant de tout mettre en œuvre pour conserver ce sentiment et cet état d'esprit si bénéfiques à votre motivation intérieure.

Conseil numéro 2 : le running, un sport facile et accessible

Un équipement simple :
Tout est déjà dans notre dressing, on a tous à la maison une paire de baskets qui trainent dans un placard, un short, un débardeur, un sweat-shirt. Donc pas de frais excessifs pour commencer. Le premier cadeau que l'on peut se faire pour se féliciter d'avoir su se motiver pourrait être, pour les filles, une brassière digne de ce nom, douce et protectrice des chocs et des frottements. Ce serait en effet dommage de se faire de petites blessures ou d'abîmer sa poitrine : prioriser cet achat donc.

Des horaires adaptables :
Courir peut se faire à n'importe quel moment libre de la journée, avant ou après le travail, durant la pause méridienne. Pas d'excuse pour ne pas y consacrer ne serait-ce que 30 mn dans une journée. C'est une question de motivation et de choix.

No more stress :
C'est scientifiquement prouvé, le sport en général et la course à pied en particulier réduisent le stress. Or, il est scientifiquement prouvé aussi que le stress, pour de multiples raisons, fait grossir. En effet, le déclenchement de la faim est favorisé par l'émotion, l'ennui, la mauvaise estime de soi, la culpabilité, le stress donc... Toutes ces spirales infernales. Courir est donc idéal pour la personne qui cherche à s'affiner.

(Photo : Blog SantaMila)
(Photo : Blog SantaMila)

Un appétit réduit :
L'appétit va se trouver diminué au fil de votre progression, tout simplement. Effectivement, celui-ci se réduit d'autant plus que l'intensité de votre effort va augmenter. Cela a été prouvé : courir stimule le centre de la satiété et favorise donc une baisse de l'appétit.

Un effet « brûle- graisses » :
Là encore, des recherches ont prouvé que la lipolyse (consommation de graisses) fonctionne même si l'on court à une allure modérée sur un certain temps. Donc, inutile d'être un champion pour brûler du gras.

Le métabolisme boosté :
Le métabolisme est modifié, ce qui permet d'augmenter la consommation de calories, même après l'effort ! Cela a également été scientifiquement prouvé : plus l'effort a été long et intense, plus le métabolisme de repos post-effort dure longtemps.

Conseil numéro 3 : courir à jeun pour les motivés !

Si vous souhaitez booster le processus d'affinement, vous pouvez accélérer votre métabolisme en courant à jeun. C'est-à-dire sans avoir ingéré aucune nourriture ni boisson depuis 6 heures. Cette pratique a ses adeptes. Si vous vous sentez capable de le faire, essayez sur une distance raisonnable dans un premier temps, puis allongez vos courses si vous vous sentez bien. Comme toujours, soyez à l'écoute de votre corps.

Il a été prouvé que pour perdre du poids en courant à jeun, 30 mn suffisent. Une fois par semaine pour commencer, puis éventuellement une deuxième. Mais n'abusez pas afin de ne pas fatiguer, voire épuiser votre organisme... Comme toujours, le mieux est l'ennemi du bien. Et bien sûr, mangez raisonnablement et hydratez-vous longtemps après votre course, avec des produits de qualité.

Conseil numéro 4 : diminuer les apports caloriques pour s'affûter

Votre stratégie prend tournure et votre silhouette commence à s'affiner, la routine « running » est insérée dans votre planning hebdomadaire, les bonnes habitudes sont prises.
Afin d'affiner encore un peu votre silhouette, vous pouvez alors ajouter une contrainte supplémentaire en douceur dans un premier temps : rendre négative la balance énergétique. Cela signifie avoir des apports caloriques inférieurs à vos dépenses. Cela peut être très simple et peu contraignant : supprimer le sucre dans le café, réduire l'épaisseur de confiture ou de pâte à tartiner sur la tranche de pain, réduire sa consommation d'alcool, acheter des produits frais et cuisiner... Tout un choix de bonnes habitudes.

Vous avez choisi de courir pour vous affiner : vous avez choisi d'investir dans votre santé sur du long terme. Veillez cependant à rester raisonnable pour garder un corps tonique et ferme et pour stabiliser votre poids de forme, celui qui vous rendra estime et confiance en vous !

Tous les commentaires
Commenter cet article  (Pour commenter, vous devez vous inscrire)

 

Votre commentaire - 500 caractères restants

Votre commentaire sera publié dans les plus brefs délais après modération
En poursuivant votre navigation sur www.lequipe.fr, vous acceptez les CGU ainsi que l'utilisation de cookies et de technologies similaires, y compris celle de partenaires tiers, pour vous proposer des contenus pertinents et des publicités ciblées en fonction de vos centres d'intérêts.
En savoir plus sur les cookies.   Afficher les CGUs.