Running

Supination, pronation et universelle : découvrez votre type de foulée

La foulée : il en existe différents types en running. Une information qui ne doit pas être négligée quand on pratique la course à pied. Découvrez la vôtre pour aborder le running du bon pied.

Tous sports - Running - Vous pouvez découvrir votre type de foulée grâce à vos anciennes chaussures. (Shutterstock/D.R)

Vous pouvez découvrir votre type de foulée grâce à vos anciennes chaussures. (Shutterstock/D.R)

En course à pied, il existe trois foulées : universelle, pronatrice ou supinatrice. Elle dépend de votre manière de poser le pied au sol et influe sur votre manière d'aborder la course. Voici ce que vous devez savoir avant votre prochaine session de running pour utiliser vos pieds en adéquation avec votre physique.

Comment connaître sa foulée ?

L'usure de vos chaussures est un bon indicateur. En fonction de sa localisation, vous allez pouvoir savoir où l'appui de votre pied est le plus fort. Vous pouvez également consulter un podologue qui analysera votre manière de poser le pied au sol. En vous rendant dans un magasin spécialisé dans la course à pied, les vendeurs pourront aussi vous conseiller et vous laisser tester les chaussures les plus adaptées à votre situation.

Quelles foulées existent ?

Il y en a trois. Un coureur sur deux a une foulée universelle. C'est la manière de standard de courir avec un alignement parfait entre le talon et la cheville. L'usure de la chaussure se situe au centre de l'avant-pied. Cette foulée ne nécessite pas le port de chaussures spécifiques.

En course à pied, la deuxième foulée la plus répandue est pronatrice. C'est un affaissement du pied vers l'intérieur. L'usure de vos chaussures est plus importante sur les bords internes. Il est alors préférable d'avoir une paire de running avec un renfort intérieur. Cette foulée concerne un peu moins d'un athlète sur deux.

Enfin, pour moins de 10% des coureurs, la foulée est supinatrice. Le pied est incliné vers l'extérieur. L'usure de vos chaussures est située sur les bords externes et nécessite un renfort à ce niveau-là.

Pourquoi il faut connaître sa foulée ?

C'est très important pour plusieurs raisons. La première concerne le choix de la chaussure. Il faut avoir des chaussures de running adaptées à sa foulée sinon le risque de blessure est important. Les renforts garantiront un maintien adapté à vos pieds.

Un mauvais appui peut être à l'origine de douleurs chroniques. Les muscles pour compenser peuvent être trop sollicités et un déséquilibre postural peut avoir lieu. Périostite ou tendinite au niveau du genou peuvent être provoquées par le type de foulée. Vous pouvez consulter un podologue ou un ostéopathe pour corriger cela.

Une amélioration de la foulée a aussi une utilité d'un point de vue sportif. Vous allez pouvoir gagner en qualité d'appui, donc en efficacité lors de votre effort.

Tous les commentaires
Commenter cet article  (Pour commenter, vous devez vous inscrire)

 

Votre commentaire - 500 caractères restants

Votre commentaire sera publié dans les plus brefs délais après modération
En poursuivant votre navigation sur www.lequipe.fr, vous acceptez les CGU ainsi que l'utilisation de cookies et de technologies similaires, y compris celle de partenaires tiers, pour vous proposer des contenus pertinents et des publicités ciblées en fonction de vos centres d'intérêts.
En savoir plus sur les cookies.   Afficher les CGUs.