Running

Les réflexes à adopter pour apprécier ses séances de running dans le froid

Le froid se fait de plus en présent sur la France, mais ce n'est pas une raison pour abandonner la course à pied. Si la motivation est plus difficile à chercher, il serait dommage de gâcher le fruit des sessions running du reste de l'année. Voici nos conseils pour continuer à courir, même à l'approche de l'hiver.

Tous sports - Running - Courir par temps froid nécessite certaines précautions.

Courir par temps froid nécessite certaines précautions.

L'échauffement, encore plus important l'hiver

Plus encore qu'en temps normal, l'échauffement est essentiel pour qu'une session de running dans le froid se passe bien. Echauffez-vous progressivement et de préférence à l'intérieur. Cela permettra à vos muscles d'être prêts et les premières minutes dans le froid, les plus dures, auront l'air moins délicates. Ne négligez aucun instant de l'échauffement. Ne forcez pas trop, les risques de blessures musculaires sont bien plus importants par temps hivernal. Le cardio doit également être prêt à l'effort qui l'attend.

Un équipement adapté

Vos chaussures de running doivent être adaptées au terrain que vous empruntez. S'il est enneigé ou glacé, pensez à avoir les chaussures qui vous permettront de pratiquer la course à pied malgré ces éléments. La nuit tombant plus rapidement, pensez à avoir des vêtements qui réfléchissent la lumière pour ne pas vous faire surprendre.

Trois couches et des extrémités à ne pas oublier

L'idéal pour courir dans le froid est de porter trois couches de vêtements. La première maintient la chaleur du corps, la deuxième assure l'isolation et la troisième permet de lutter contre le vent et les intempéries. Surtout, n'oubliez pas de couvrir les extrémités de votre corps : pieds, mains, têtes. Des gants et un bonnet sont à considérer comme faisant partie de l'équipement de base une fois que les températures approchent de zéro degré.

Malgré le froid, il faut boire pour courir

Une fois que vous êtes prêts et que vous commencez à courir, n'oubliez pas de vous hydrater. Si la sensation de soif est moins importante que par température élevée, votre corps a toujours besoin d'eau. Gardez ce besoin physiologique à l'esprit. Mais il n'est pas question de vous arrêter toutes les dix minutes pour boire. Les pauses sont à éviter, c'est à ce moment-là que vous risquez de vous refroidir le plus.

Des étirements au chaud

Ne vous étirez pas à froid. Attendez la fin de la séance pour vous étirer et faites-le de préférence dans un endroit au chaud. Abritez-vous le plus rapidement possible et débarrassez-vous de vos vêtements humides au plus vite pour ne pas tomber malade.

Courir dans le froid brûle plus de calories

Courir dans le froid sollicite plus les réserves énergétiques du corps. Les réserves de gras sont utilisées par l'organisme pour se réchauffer. La dépense calorique est alors plus importante. Un atout qui pourrait vous permettre de trouver la motivation pour vos séances de running hivernal.
Commenter cet article  (Pour commenter, vous devez vous inscrire)

 

Votre commentaire - 500 caractères restants

Votre commentaire sera publié dans les plus brefs délais après modération