Bien-être

Causes, précautions, traitement : tout savoir sur la pubalgie

En musculation, en running ou en sport en général, la pubalgie peut arriver. Mais cette blessure est assez spéciale. Voici ce qu'il faut savoir pour l'éviter, la soigner ou simplement comprendre ce qu'est la pubalgie.

Tous sports - Bien-être - Une douleur à l'aine peut être synonyme de pubalgie. (Shutterstock/D.R)

Une douleur à l'aine peut être synonyme de pubalgie. (Shutterstock/D.R)

La pubalgie, c'est quoi ?

La pubalgie est une douleur au niveau du pubis ou de l'aine. C'est une blessure qui a diverses origines et différentes formes. Le terme pubalgie est lui-même une vulgarisation d'un plus global syndrome pubalgique.

Le problème peut se situer au niveau de l'insertion des muscles de l'abdomen ou des adducteurs. La région pubienne est très complexe, car de nombreux muscles et tendons sont reliés, les causes sont donc nombreuses et pas totalement définies, mais ce n'est pas une blessure banale. Elle nécessite beaucoup de temps pour être soignée.

Elle se développe principalement chez les sportifs qui subissent des microtraumatismes à force de s'entraîner.

Quels sont les symptômes de la pubalgie ?

Souvent, avant que le pubis ne soit atteint, c'est les muscles abdominaux ou les adducteurs qui sont douloureux. Dans un cas comme dans l'autre, c'est généralement une tendinite d'une de ses régions qui est responsable des douleurs. La pubalgie se déclare via une douleur qui irradie dans la région pubienne après un effort. C'est ensuite à froid qu'elle est la plus douloureuse.

La blessure peut être causée par un déséquilibre entre le grand abdomen et les adducteurs. La répétition d'un geste à haute intensité ou une anomalie anatomique sont également des facteurs favorisant le développement d'une pubalgie.

Comment prévenir la pubalgie ?

Le gainage et d'autres exercices pour équilibrer les rapports entre le tronc et les membres inférieurs diminuent le risque de pubalgie. Un échauffement, et des étirements bien réalisés ainsi qu'un matériel adapté permettent de limiter le risque de microtraumatismes.

Les sports sujets à des changements rapides de directions comme le tennis, le rugby ou le football favorisent ce genre de blessure. La pratique doit donc se faire en évitant le surménage.

Comment guérir la pubalgie ?

Le repos est le meilleur moyen de soigner une pubalgie. Des séances de kiné pour rétablir l'équilibre musculaire et lutter contre une raideur excessive peuvent être prescrites.

Pour les sportifs de haut-niveau ou dans des cas très grave, il est possible d'avoir recours à une intervention chirurgicale.

Pour lutter contre la douleur, la prise d'anti-inflammatoires peut être utilisée, mais dans tous les cas, il est primordial de consulter un médecin.

Tous les commentaires
Commenter cet article  (Pour commenter, vous devez vous inscrire)

 

Votre commentaire - 500 caractères restants

Votre commentaire sera publié dans les plus brefs délais après modération
En poursuivant votre navigation sur www.lequipe.fr, vous acceptez les CGU ainsi que l'utilisation de cookies et de technologies similaires, y compris celle de partenaires tiers, pour vous proposer des contenus pertinents et des publicités ciblées en fonction de vos centres d'intérêts.
En savoir plus sur les cookies.   Afficher les CGUs.