Bien-être

58% des Français font du sport chaque semaine

Selon une enquête Harris Interactive, 77% des Français font du sport et la pratique est au moins hebdomadaire pour un Français sur deux.

Tous sports - Bien-être - Les Français sont nombreux à faire du sport. (Shutterstock/D.R)

Les Français sont nombreux à faire du sport. (Shutterstock/D.R)

Les Français seraient moins sportifs que certains voisins européens selon certaines rumeurs. Une rumeur battue en brèche par une récente étude d'Harris Interactive*. Plus de la moitié des Français feraient du sport à une fréquence hebdomadaire. Pour 12%, l'activité physique serait même quotidienne.

Plus globalement, c'est plus de trois Français sur quatre qui font du sport. Une bonne nouvelle alors que le sport pourrait entrer encore plus profondément dans les moeurs à l'approche des JO 2024. Les non-pratiquants se justifient majoritairement par un manque d'intérêt (55%) ou un manque de temps (24%).

La randonnée et la marche, pratiques les plus populaires

47% des sportifs font de la marche ou de la randonnée. C'est le sport le plus pratiqué. Le fitness et la musculation ont les faveurs d'un sportif sur cinq. Il s'agit des deux activités les plus pratiquées devant la natation (18%) et la course à pied (15%).

Parmi ces sports, le seul qui se maintient sur le podium lorsqu'il est question des sports préférés est la marche, deuxième derrière le football. Plus abordable, plus pratique, la marche semble avoir encore de belles heures devant elle.

Vers plus de sport au travail ?

Seulement 9% des Français font du sport sur leur lieu de travail. Pourtant, 56% des actifs sont intéressés pour en faire. Cette proportion monte à 67% pour les moins de 35 ans. C'est une solution pour trouver le temps de faire du sport et le symbole d'un changement des mentalités. Si la tendance venait à se confirmer, est-ce que cela pourrait entraîné des mutations dans l'univers du travail ? Peut-être, mais ces résultats prometteurs restent à relativiser.

Pour 53% des sportifs, la pratique est perçue comme une obligation pour se maintenir en forme et préserver la santé. C'est un plaisir pour seulement 40% des gens qui s'y adonnent. Et c'est certainement sur ce point-là que l'activité physique peut gagner en popularité. Si plus de personnes arrivaient à prendre du plaisir, la passion du sport pourrait mieux se partager. En attendant, l'avenir de la pratique peut compter sur les 60% d'enfants qui font une activité physique extrascolaire.

* Enquête réalisée en ligne du 10 au 12 octobre sur un échantillon représentatif de 1018 Français pour l'observatoire Cetelem.

Commenter cet article  (Pour commenter, vous devez vous inscrire)

 

Votre commentaire - 500 caractères restants

Votre commentaire sera publié dans les plus brefs délais après modération