Hockey NHL

San Jose écrase les Anaheim Ducks et fonce vers la qualification

Les San Jose Sharks ont écrasé Anaheim (8-1) et ne sont qu'à une victoire de la qualification. Toronto, New Jersey et Colorado ont tous bien réagi face à Boston, Tampa Bay et Nashville.

Hockey sur glace - NHL - Comme Brenden Dillon, les Sharks peuvent exulter : ils sont tout près de se qualifier. (Reuters)

Comme Brenden Dillon, les Sharks peuvent exulter : ils sont tout près de se qualifier. (Reuters)

San Jose Sharks - Anaheim Ducks, 8-1

San Jose mène 3 victoires à 0.
S'ils étaient arrivés à San Jose avec l'espoir de renverser la situation, après avoir été battus deux fois à domicile, les Anaheim Ducks ont dû sacrément déchanter lundi soir. Ils ont été copieusement dominés et battus par des Sharks sans pitié. Le match est resté serré pendant un peu plus d'une période, Rickard Rakell (14e) ayant répondu à Logan Couture (4e). Puis, en deuxième tiers-temps, la situation est devenue incontrôlable pour Anaheim. Joonas Donskoi et Marcus Sorensen ont marqué deux fois en moins de trois minutes (22e, 24e) pour faire un premier break. Eric Fehr et Tomas Hertl ont creusé encore l'écart, à nouveau à moins de trois minutes d'intervalle (34e, 37e). Mais les Sharks étaient loin d'en avoir fini. Profitant de l'indiscipline de Ducks frustrés, San Jose ajoutait trois buts en supériorité numérique dans la dernière période pour renforcer le sentiment d'humiliation, qui sera complète si San Jose balaye les Ducks dès le quatrième match, mercredi.
Match 4 : mercredi à San Jose.

Colorado Avalanche - Nashville Predators, 5-3

Nashville mène 2 victoires à 1.
La meilleure équipe de la saison régulière a donc subi une défaite dès le troisième match de ces play-offs. A Denver, face au Colorado Avalanche, les Nashville Predators ont trop mal débuté leur partie pour espérer pouvoir s'imposer. La première période a été entièrement à l'avantage de Colorado qui a ouvert la marque par Blake Comeau (2e) avant que Gabriel Bourque (14e) et la star Nathan MacKinnon (19e) ne fassent le break. Un doublé de MacKinnon assurait quasiment la victoire de l'Avalanche dès la 24e minute et, fait rare, provoquait la sortie du gardien de Nashville, Pekka Rinne (4 buts encaissés sur 15 tirs). La réaction d'orgueil des Predators dans la deuxième moitié du match ne changeait pas le résultat redonnant de l'espoir à l'Avalanche qui aura l'opportunité d'égaliser dès mercredi.
Match 4 : mercredi à Denver.

Les Predators de Viktor Arvidsson se sont heurtés au Colorado Avalanche. (Reuters)
Les Predators de Viktor Arvidsson se sont heurtés au Colorado Avalanche. (Reuters)

Toronto Maple Leafs - Boston Bruins, 4-2

Boston mène 2 victoires à 1.
Le retour à la maison et au Air Canada Centre a fait le plus grand bien aux Toronto Maple Leafs. Surclassés lors des deux premiers matches à Boston et toujours privés de Nazem Kadri (suspendu jusqu'au match 4), les Maple Leafs ont trouvé du répondant lundi. Le match s'est essentiellement joué dans la deuxième période même si James van Riemsdyk avait ouvert le score en faveur des locaux dès la 18e minute. Dans ce deuxième acte, les deux équipes se sont rendu coup pour coup. Adam McQuaid a rapidement égalisé (1-1, 24e) mais Patrick Marleau a redonné l'avantage à Toronto (2-1) à peine 43 secondes plus tard. Il fallait ensuite 2'30 à Zdeno Chara pour remettre les deux équipes au même niveau (2-2). La décision était faite par Auston Matthews (3-2, 35e), pour une petite revanche après avoir terminé les deux premiers matches sans le moindre point. Marleau s'assurait ensuite un doublé dans une dernière période moins riche en rebondissements.
Match 4 : jeudi à Toronto.

New Jersey Devils - Tampa Bay Lightning, 5-2

Tampa Bay mène 2 victoires à 1.
A domicile, les New Jersey Devils ont montré de belles ressources pour renverser Tampa Bay. Menés 2-1 après un but de Steven Stamkos en tout début de troisième période (41e), les Devils ont su tirer parti de l'indiscipline adverse pour revenir. Will Butcher a profité d'une situation à 5 contre 3 pour égaliser à 2-2. C'est ensuite Stefan Noesen qui a fait la différence (53e), bien décalé par l'incontournable Taylor Hall. Deux buts dans la cage vide, dans la dernière minute, ont permis à New Jersey de finir la soirée l'esprit libre.
Match 4 : mercredi à Newark.

tous les commentaires
commenter cet article
Commenter cet article  (Pour commenter, vous devez vous inscrire)

 

Votre commentaire - 500 caractères restants

Votre commentaire sera publié dans les plus brefs délais après modération
En poursuivant votre navigation sur www.lequipe.fr, vous acceptez les CGU ainsi que l'utilisation de cookies et de technologies similaires, y compris celle de partenaires tiers, pour vous proposer des contenus pertinents et des publicités ciblées en fonction de vos centres d'intérêts.
En savoir plus sur les cookies.   Afficher les CGUs.