Handball Transferts

Nîmes s'offre le prometteur arrière gauche parisien Dylan Garain

L'USAM s'est attaché les services, pour les trois prochaines saisons, du très prometteur arrière gauche, dont elle a racheté le contrat au Paris-SG.

Handball - USAM Nîmes 30 (FRA) - Les prouesses de Dylan Garain en début de saison avec Dunkerque (ici contre Adrien Dipanda, de Saint-Raphaël) ont convaincu Nîmes de miser gros sur le Guadeloupéen. (F. Golesi/L'Equipe) (L'Equipe)

Les prouesses de Dylan Garain en début de saison avec Dunkerque (ici contre Adrien Dipanda, de Saint-Raphaël) ont convaincu Nîmes de miser gros sur le Guadeloupéen. (F. Golesi/L'Equipe) (L'Equipe)

Joli coup pour l'USAM Nîmes sur le marché des transferts. Le club gardois a annoncé jeudi la venue de Dylan Garain, l'un des joueurs les plus prometteurs du Championnat de France, pour les trois prochaines saisons. Le jeune arrière gauche (1,92 m, 21 ans) était pourtant encore sous contrat pour un an avec le Paris-SG, son club formateur. Il était prêté cette saison à Dunkerque, qui souhaitait le conserver, mais le PSG exigeait pour le libérer une importante indemnité (130 000 euros) que le club nordiste n'était pas en mesure de débourser.

L'USAM a flairé l'aubaine et contacté directement les dirigeants parisiens, avec qui elle avait amorcé des contacts au sujet du joueur il y a deux ans déjà. Les deux clubs ont trouvé un terrain d'entente pour un montant resté confidentiel. Garain remplacera dans le Gard le demi-centre croate Tomi Vozab, qui après une saison très délicate s'est accordé avec ses dirigeants pour résilier son contrat, qui courait jusqu'en 2020.

«C'est une très belle arrivée, se félicite le président nîmois David Tebib. On est très conscient qu'il doit d'abord se remettre de sa blessure et se renforcer physiquement, mais c'est un joueur talentueux, dans la ligne de ce que l'on essaye d'impulser avec des joueurs issus de la formation française.» Issu de la « génération dorée » de Ludovic Fabregas, Dika Mem et Melvyn Richardson, l'aérien Guadeloupéen a été cloué au sol par une grave blessure au genou gauche à l'été 2015, suivie de deux saisons quasi blanches. La poisse l'a rattrapé cette saison avec une nouvelle rupture des ligaments croisés à l'autre genou, alors qu'il signait un début de saison fracassant dans le Nord (5,4 buts de moyenne) et qu'il venait d'être appelé pour la première fois en équipe de France.

Le jeune homme a été séduit par la progression de Nîmes, qui a déjà recruté plusieurs jeunes à fort potentiel (Nyateu, Prandi, Nieto, Brasseleur) dans le but de retrouver la Coupe d'Europe lors des prochaines saisons. Malgré l'incertitude sur l'avenir de l'entraîneur Franck Maurice, qui selon les informations de Midi libre, ne sera pas prolongé à l'issue de son contrat en 2019, et pourrait même être écarté dès cet été. A ce sujet, David Tebib ne souhaite pas s'exprimer avant une conférence de presse programmée lundi 4 juin. Il précise seulement, alors que le nom de Joël Da Silva a été évoqué pour la succession de Maurice, qu'«aucun entraîneur n'a signé pour 2019».

tous les commentaires
commenter cet article
Commenter cet article  (Pour commenter, vous devez vous inscrire)

 

Votre commentaire - 500 caractères restants

Votre commentaire sera publié dans les plus brefs délais après modération
En poursuivant votre navigation sur www.lequipe.fr, vous acceptez les CGU ainsi que l'utilisation de cookies et de technologies similaires, y compris celle de partenaires tiers, pour vous proposer des contenus pertinents et des publicités ciblées en fonction de vos centres d'intérêts.
En savoir plus sur les cookies.   Afficher les CGUs.