En poursuivant votre navigation sur www.lequipe.fr, vous acceptez les CGUs ainsi que l'utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et des publicités ciblées en fonction de vos centres d'intérêts.

En savoir plus sur les cookies.

Afficher les CGUs.

X

Golf - Golf - WGC
Ils ont dompté le Blue Monster

De Tiger Woods à Dustin Johnson en passant par Patrick Reed ou encore Ernie Els, huit joueurs ont réussi à dompter le "Blue Monster" depuis 2007 et ses débuts comme hôte du WGC-Cadillac Championship. Retour en images. Par Emmanuel Rupied

2007 : Tiger Woods comme à la maison
Alors ultra-dominateur sur le circuit, Tiger Woods a fait du Doral un de ses parcours préférés. Double tenant du titre du Doral Open, l'arrêt de ce tournoi marque aussi les débuts du WGC-CA Championship sur le Blue Monster. Ça tombe bien, le Tigre est aussi le double tenant du titre. Le numéro un mondial signe ainsi un triplé historique dans ce tournoi. (Reuters)
1/10
Précédent
Suivant

AUTRES PORTFOLIOS Golf

«Cette fois, c'est très différent» lance-t-il aux caméras, se livrant longuement sur sa quatrième opération au dos et sa difficile convalescence. (Reuters)"> L’Américain Peter Uihlein a profité de l’interruption de jeu pour se faire oublier avant de ressortir de nul part en fin de journée. Le joueur de Jupiter (Floride) a sorti une partie stratosphérique : 5 birdies, 1 bogey. À la veille du moving day, il partage la tête de cet Open de France avec Adrian Otaegui. (Lucas Hélin/D.R)">
1
2
3
4
5
...

Réagissez à cet article (Pour commenter, vous devez vous inscrire)

Login (Email)

Mot de passe (Oublié ?)

 

Votre commentaire (500 caractères restants)

Votre commentaire sera publié dans les plus brefs délais après modération
En poursuivant votre navigation sur www.lequipe.fr, vous acceptez les CGU ainsi que l'utilisation de cookies et de technologies similaires, y compris celle de partenaires tiers, pour vous proposer des contenus pertinents et des publicités ciblées en fonction de vos centres d'intérêts.
En savoir plus sur les cookies.   Afficher les CGUs.