Golf Retour

Tiger Woods : «Cette fois, c'est différent»

À deux jours de son retour à la compétition au Hero World Challenge, Tiger Woods s'est présenté en conférence de presse ce mardi après-midi. Souriant et taquin, l'ex n°1 mondial n'a évité aucune question. Santé, swing, objectifs... Morceaux choisis.

Golf - PGA Tour - Tiger Woods en conférence de presse, ce mardi. (Reuters)

Tiger Woods en conférence de presse, ce mardi. (Reuters)

Sur son retour
«Cette fois, c'est très différent. L'année dernière, lors de mon retour au Hero World Challenge, je ressentais encore quelques douleurs au dos. Quand je revois les images, j'ai l'impression que je jouais au ralenti. Durant tout ce temps, le public et les fans ont été fantastiques. Cet énorme soutien m'a beaucoup aidé. (...) J'ai toujours pensé que j'avais un mental d'acier. Mon père le pensait aussi. Le fait d'avoir traversé ces épreuves l'a confirmé. Mais je ne sais pas encore ce que mon corps peut et ne peut pas faire. Je vais improviser.»

Sur la nouvelle génération
«Dans un monde idéal, j'aimerais leur faire vivre ce que les joueurs de mon époque ont vécu durant toutes ces années (rires). J'ai joué quelques parties avec Rickie (Fowler), Dustin (Johnson), Justin (Thomas) à la maison. C'était sympa d'être de nouveau capable de faire ça.»

«Ce sera bon jusqu'à ta mort» Woods relatant les propos de ses chirurgiens

Sur son état physique
«Maintenant que je suis pleinement remis, c'est vraiment difficile, même pour moi, d'imaginer comment je pouvais vivre avec mes pieds qui ne marchaient pas, mes jambes qui ne marchaient pas, et toutes ces heures à ne pas pouvoir dormir à cause de la douleur. Je n'avais pas réalisé à quel point mon dos se dégradait, naturellement mais lentement, et à quel point cela empirait. À aucun moment je n'ai réussi à en prendre conscience.

Désormais, je profite à nouveau de la vie. Après ma dernière opération, mon bas du dos a été "soudé". J'ai demandé à mon chirurgien combien de temps cela tiendrait. Il m'a répondu : "Ce sera bon jusqu'à ta mort." Certes, je ne vais pas m'amuser à dunker dans les jours qui viennent (rires). Mais je suis capable de vivre au quotidien sans aucune douleur au dos. Le meilleur truc, c'est de pouvoir sortir du lit et d'attraper un club sans m'en servir de canne (rires)

Sur sa famille
«Pour mes enfants, je suis un golfeur de Youtube. Ils ne m'ont jamais vraiment vu à l'oeuvre. Je veux que mes enfants me voient en train de me battre pour des titres. Je veux qu'ils puissent voir aujourd'hui, sur les parcours, des choses que j'étais capable de faire durant ma carrière. J'adorerais que l'un d'eux me caddeye aussi un jour, comme Jack (Nicklaus) l'a fait avec ses enfants.»

«Je veux simplement jouer»

Sur la vidéo de son arrestation
«Non, je ne l'ai pas vu.»

Sur ses objectifs
«Cette semaine, je veux simplement jouer. Et être en position de gagner lors des neuf derniers trous dimanche. Je ne sais pas vraiment où j'en suis sur mon jeu. Mais le simple fait de m'amuser en jouant au golf me manquait. Je n'ai pas pu le faire depuis deux ans. Quant aux prochains tournois, je ne sais pas. J'aurais aimé pouvoir vous donner une meilleure réponse, mais pour l'instant, je n'en sais rien.»

Dustin Johnson : «Heureux de voir Tiger en bonne santé et de retour à la compet'. Ça devrait être une belle semaine... Mais je continue à le dépasser au drive.»
tous les commentaires
commenter cet article
Commenter cet article  (Pour commenter, vous devez vous inscrire)

 

Votre commentaire - 500 caractères restants

Votre commentaire sera publié dans les plus brefs délais après modération
En poursuivant votre navigation sur www.lequipe.fr, vous acceptez les CGU ainsi que l'utilisation de cookies et de technologies similaires, y compris celle de partenaires tiers, pour vous proposer des contenus pertinents et des publicités ciblées en fonction de vos centres d'intérêts.
En savoir plus sur les cookies.   Afficher les CGUs.