Golf EPGA

Rory McIlroy conserve son ami Harry Diamond comme caddie pour 2018

Le n°10 mondial Rory McIlroy a confirmé que son meilleur ami Harry Diamond resterait son caddie pour la saison 2018. Le Nord-Irlandais avait remercié son copilote historique J.P. Fitzgerald en juillet dernier et débauché son ami dans la foulée.

Golf - Tour Européen - Rory McIlroy et Harry Diamond (D.R)

Rory McIlroy et Harry Diamond (D.R)

Selon le quotidien londonien The Guardian, Rory McIlroy prolonge la pige de son ami Harry Diamond en tant que co-pilote pour la saison prochaine. L'un des meilleurs copains de Rory avait récupéré son sac juste après le licenciement de l'historique J.P. Fitzgerald, fin juillet. Pour leur premier tournoi ensemble, ils avaient achevé le WGC Bridgestone Invitational à la cinquième place du leaderboard.
 

Également proche de son coach Michael Bannon, Diamond avait caddeyé McIlroy durant sept tournois entre août et octobre. Jamais vraiment rétabli de sa blessure aux côtes contractée en début d'année, Rors avait annoncé trois mois de break après le Dunhill Links, afin de préparer la saison suivante.


«Je m'énervais de plus en plus sur le parcours et pour de mauvaises raisons, racontait McIlroy début septembre. Le fait d'avoir Harry au sac, ça me rend plus heureux et plus jovial, et ça me force à ne pas être trop dur avec moi-même. Il ne peut m'apporter que du positif. Si je frappe un mauvais coup, je passe immédiatement à autre chose en discutant avec lui. Je me reconcentre et je m'aère les idées, tout en continuant à jouer, sans râler.»

Huit étapes avant Augusta

Le quadruple vainqueur en Grand Chelem a également révélé son planning pour les prochains mois. Rory entamera sa saison sur le Tour, à Abu Dhabi (18 janvier) et à Dubaï (25 janvier), avant de rallier le continent américain. Il effectuera ainsi sa première apparition à Pebble Beach (8 février), puis enchaînera avec le Genesis Open et le Honda Classic.

Après deux semaines de break, McIlroy sera attendu au Valspar Championship, au Arnold Palmer Invitational et au WGC Match-Play, au Texas (21 mars). Ceci étant sa dernière étape avant le Masters, le 5 avril.

 

«Je ne rajeunis pas, avait plaisanté McIlroy avant sa trêve hivernale, 28 ans cette année. Ces trois mois off vont me permettre de préparer les dix prochaines années, pour qu'elles soient encore mieux que les dix précédentes. J'espère que cela transformera une belle carrière en l'une des meilleures carrières.»

Tous les commentaires
Commenter cet article  (Pour commenter, vous devez vous inscrire)

 

Votre commentaire - 500 caractères restants

Votre commentaire sera publié dans les plus brefs délais après modération
En poursuivant votre navigation sur www.lequipe.fr, vous acceptez les CGU ainsi que l'utilisation de cookies et de technologies similaires, y compris celle de partenaires tiers, pour vous proposer des contenus pertinents et des publicités ciblées en fonction de vos centres d'intérêts.
En savoir plus sur les cookies.   Afficher les CGUs.