Golf EPGA

Lorenzo-Vera frôle la gagne en Sicile, Guerrier 6e

Pas de première victoire en carrière pour Mike Lorenzo-Vera, défait en play-off par Joakim Lagergren. Julien Guerrier termine 6e de cet Open de Sicile, animé toute la semaine par le clan français.

Golf - Tour Européen - Défaite en play-off pour Mike Lorenzo-Vera, battu par Joakim Lagergren au bout du suspense. (D.R)

Défaite en play-off pour Mike Lorenzo-Vera, battu par Joakim Lagergren au bout du suspense. (D.R)

Mike Lorenzo-Vera se sera donné la chance de gagner cet Open de Sicile. Parti en tête avec deux coups d'avance, le Français verra au long du 4e tour son partenaire Joakim Lagergren prendre la tête (-4 à l'aller pour le Suédois, par pour MLV).

 

Mais deux bons coups de fers du Basque au 13 puis au 17 se coupleront à un retour moins en veine pour le Scandinave (un bogey, 8 pars).

Les tentatives de come back de Andy Sullivan (65) et Lucas Herbert ne changeront rien (-15 total). Avec le momentum revenu à lui, Lorenzo-Vera aura la balle de tournoi au bout du putter, à 6m au 18.

 

L'essai frôlera le trou du bon côté mais pas de birdie. Direction donc le play-off avec Lagergren, plus fort ce dimanche (68 contre 70), mais titulaire du même total que le Tricolore (-16).

Un trou suffira à Lagergren

Les deux finalistes sont à peu près dans la même situation au départ de la mort subite. MLV a 152 tournois d'expérience sur la Race, contre 131 pour le Suédois.

Tous deux vainqueurs sur le Challenge Tour, ce duo n'avait jusqu'à cet Open de Sicile jamais connu la victoire au plus haut-niveau continental.

 

MLV ratera le green du 18, d'un coup de fer légèrement bloqué à gauche, tandis que Lagergren plantera le drapeau de ce par 4.

Le chip du Biarrot sera bon, mais le 99e de la Race n'aura pas l'occasion de tenter le par. Le Suédois enquille à 2.4m pour birdie et l'emporte, vite douché au champagne par ses compatriotes.

Empochant 130 000 points pour la Race, Mike Lorenzo-Vera signe cette semaine son meilleur résultat cette saison, confirmant après sa finale au Golf Sixes la semaine dernière sa bonne forme du moment.

Du bon donc alors que débutera dans dix jours le BMW PGA Championship de Wentworth, marquant le début des Rolex Series.


«J'ai eu ma chance»

Réaction de Mike Lorenzo-Vera, au micro de l'European Tour : «J'ai eu ma chance mais Joakim a tout simplement été meilleur que moi. Je ne me suis sans doute pas mis assez près des drapeaux, c'était donc compliqué de scorer bas. À moi de travailler encore plus, pour être capable de finir le job.»

Guerrier 6e

Parti 2e avec Lagergren, Julien Guerrier avait aussi un bon ticket à jouer dimanche. Mais dans la lignée de sa fin de 3e tour, le Rochelais a mal démarré (+4 après 5 trous).

Une belle fin de partie (5 birdies du 9 au 16) lui aura redonné un petit d'espoir, mais un bogey 18 le relèguera à la 6e place, en -13.

 

Sur ce petit tournoi de la Race (1 million de dotation globale), le natif d'Evreux empoche 35 000 euros et signe aussi son 3e top 10 cette saison.

Après sa 3e place à Oman et son joli 9e rang en Espagne le mois dernier, Guerrier intègre dès aujourd'hui le top 50 européen (il passe 49e, deux rangs derrière MLV).

Et les autres Bleus ?

Pas d'autres Français dans le top 20, Sébastien Gros reculant de 28 places avec son 73 final (48e, -2).

Victor Perez termine quant à lui 41e (68, -3 total), alors que Grégory Bourdy ferme la marche 75e en +5.

Les scores ici

tous les commentaires
commenter cet article
Commenter cet article  (Pour commenter, vous devez vous inscrire)

 

Votre commentaire - 500 caractères restants

Votre commentaire sera publié dans les plus brefs délais après modération
En poursuivant votre navigation sur www.lequipe.fr, vous acceptez les CGU ainsi que l'utilisation de cookies et de technologies similaires, y compris celle de partenaires tiers, pour vous proposer des contenus pertinents et des publicités ciblées en fonction de vos centres d'intérêts.
En savoir plus sur les cookies.   Afficher les CGUs.