Golf PGA Tour

Hero World Challenge : Tiger Woods, du jeu et des promesses

Pour son grand retour, Tiger Woods a rendu une solide carte de 69 (-3). L'ex n° 1 mondial se place huitième, à trois coups du leader Tommy Fleetwood. Une partie apportant gages et espoirs sur l'état du Tigre.

Golf - PGA Tour - Match nul entre TW et JT. (PGA Tour)

Match nul entre TW et JT. (PGA Tour)

"Je vais bien, ne vous en faites pas"

301 jours. Une éternité. Dix mois que les amoureux du golf attendaient le retour de leur idole, de leur héros, Tiger Woods. Il y a un mois, jour pour jour, il avait annoncé son retour. Depuis, le monde entier y était allé de son pronostic, fabulant sur son 15e Majeur ou priant pour que son dos n'explose pas au premier drive.

Sa réponse ? «Je vais bien, ne vous en faites pas». Woods a offert à ses fans une belle séance nostalgie ce jeudi soir, au Hero World Challenge, en forme de 69 (-3). Une première carte bâtie sur un jeu long redoutable, un putting séduisant et un chipping parfois inquiétant, mais qui ravira tout le monde, à commencer par le Tigre lui-même.

Sur son premier trou, la balle de Woods donnait le ton de sa partie, choississant de kicker côté fairway pour éviter un bunker matinal à son patron. Puis Woods attendra le 3 (par 5) pour lancer les hostilités : fairway trouvé au drive (7/13 aujourd'hui), suivi d'un fer-2 laser de 237 mètres pour attraper le green en 2. Deux putts, birdie. «Le Tigre est officiellement de retour» annoncent ses fans sur Twitter.

Au 4 (par 4), Woods rappellera même que son putting, clé de voûte de sa prodigieuse carrière, n'a pas subi le poids des âges. Fairway manqué, green loupé, chip raté. Mais solide putt de six mètres pour sauver le par, et effectuer son premier fist pump. Tigre rageur.

Son premier accroc interviendra au 9 (par 5), avec un chip manqué (son talon d'Achille aujourd'hui) puis trois putts pris. Et puis, le moment de grâce.

Aux trous 10, 13 et 14, Woods construira ses trois birdies avec la même recette : des mises en jeu impeccables, des approches-fléchettes (et un mât planté au 14, un) et un putting toujours aussi solide.

Qu'importe, alors, le slice au départ du 15, et le drop-pénalité qui suivra. Son deuxième et dernier bogey du jour, encore sur un par 5, resteront anecdotiques. Un arc-en-ciel venait de s'installer dans les nuages planant sur l'Albany Golf Course, et Woods pouvait remonter le 18 avec une certitude : après la pluie, vient toujours le beau temps.

La réaction de Woods

«Je ne savais pas ce dont j'étais capable. J'ai pas mal joué au golf ces derniers temps, beaucoup chez moi, en Floride, mais c'est tellement différent de débuter un tournoi. Je trouve que j'ai fait le job. C'est super d'avoir scoré comme je l'ai fait. Et puis, non seulement j'ai franchi ce palier du premier tour, mais en plus je suis à trois coups de la tête. Si je fais quelques trucs en mieux, je pourrais rattraper les hommes de tête demain. (...) Des mecs comme JT, Rickie, Rory, DJ, m'ont vraiment aidé à me préparer, à me remettre dans l'atmosphère golf. Cela signifie beaucoup pour moi.»


301 Voilà 301 jours que Tiger Woods n'avait pas participé à une compétition de golf, soit depuis février dernier et son abandon lors du Dubaï Desert Classic. Par ailleurs, l'Américain n'a plus gagné de tournoi depuis 1577 jours. Son dernier titre remonte au 4 août 2013, lors du WGC Bridgestone Invitational.

Et sinon ?

Aussi étonnant que cela puisse paraître, d'autres joueurs concourent aux Bahamas. Leur leader est un Anglais aux cheveux longs : Mister Tommy Fleetwood a joué 66 (-6) sans concéder le moindre bogey. Deux jours après son mariage aux Bahamas, le vainqueur de la Race to Dubaï vient de signer sa meilleure carte de l'année lors d'un premier tour.

Le Britannique est talonné par Rickie Fowler et Matt Kuchar (-5). Derrière, quatre hommes affichent -4, dont le n° 1 mondial Dustin Johnson.

Henrik Stenson, -2 ce jeudi, accompagnera Tiger Woods demain. Départ prévu à 17h43, heure française.

TOUS LES SCORES

tous les commentaires
commenter cet article
Commenter cet article  (Pour commenter, vous devez vous inscrire)

 

Votre commentaire - 500 caractères restants

Votre commentaire sera publié dans les plus brefs délais après modération
En poursuivant votre navigation sur www.lequipe.fr, vous acceptez les CGU ainsi que l'utilisation de cookies et de technologies similaires, y compris celle de partenaires tiers, pour vous proposer des contenus pertinents et des publicités ciblées en fonction de vos centres d'intérêts.
En savoir plus sur les cookies.   Afficher les CGUs.