RENAULT
Spécial L'Équipe Communiqué

Un blogueur, un simulateur : les essais moteurs de la Formule 1 Renault en vidéo !

À l'approche du grand prix de France, la pression monte au sein de l'écurie Renault Sport Formula One Team. Treize ans après sa dernière victoire française, la marque au losange réaliser une grande performance. Le blogueur Étienne Deloraine est parti s'en assurer en prenant le pouls du moteur de la Renault R.S.18.

La formule 1 est de retour en France ! 10 ans après la victoire de Felipe Massa à Magny-Cours, les moteurs vont à nouveau vrombir ce 24 juin dans l'Hexagone. C'est sur le Circuit Paul-Ricard, au Castellet, que les bolides font leur retour. Une arène mythique qui a vu Renault triompher à deux reprises, en 1982 avec René Arnoux, puis l'année suivante grâce à Alain Prost.

Dire que le pilote Français connaît bien le circuit est un euphémisme, puisqu'il est détenteur du record de victoires – quatre –, dont la dernière en 1990. Une expérience dont vont pouvoir profiter les deux pilotes Renault Sport Formula One Team, Alain Prost étant désormais conseiller spécial de l'écurie. Actuellement 8e et 9e du championnat, Nico Hülkenberg et Carlos Sainz Jr. ont montré qu'ils étaient prêts à relever le défi !

Des bancs d'essais qui reproduisent la réalité

Un défi que sont également prêts à relever les ingénieurs en charge du développement et des tests du moteur de la monoplace Renault R.S.18. Le blogueur Étienne Deloraine a d'ailleurs été le vérifier par lui-même, en visitant le banc d'essai moteur du centre de Viry-Châtillon.

Au programme, des essais dans des conditions ultraréalistes ! Lors de ces phases de tests, le moteur est enfermé dans une pièce spéciale, derrière une épaisse porte blindée, afin de libérer la puissance de ses plus de 900 chevaux en toute sécurité. À l'intérieur, les conditions sont dantesques, avec de l'air propulsé à près de 300 km/h. L'objectif, soumettre le « power unit » à des conditions les plus proches possible d'une vraie course afin d'affiner les réglages.

Pour pousser le réalisme encore plus loin, tous les circuits ont été recréés virtuellement : une simulation digne des meilleurs jeux vidéo. Pour profiter vous aussi de ce rugissement, rendez-vous au Castellet dimanche 24 juin !

En poursuivant votre navigation sur www.lequipe.fr, vous acceptez les CGU ainsi que l'utilisation de cookies et de technologies similaires, y compris celle de partenaires tiers, pour vous proposer des contenus pertinents et des publicités ciblées en fonction de vos centres d'intérêts.
En savoir plus sur les cookies.   Afficher les CGUs.