F1 GP de France

Lewis Hamilton : «Une très belle journée»

Vainqueur du Grand Prix de France et nouveau leader du Championnat, Lewis Hamilton a passé un beau dimanche dans le Var.

Formule 1 - Formule 1 - Hamilton compte désormais 3 victoires cette saison. (J. Prévost/L'Equipe)

Hamilton compte désormais 3 victoires cette saison. (J. Prévost/L'Equipe)

«Vous gagnez ici après avoir dominé les essais et les qualifications alors que le précédent GP au Canada a été compliqué pour vous. Quel est votre sentiment ? 
Je me sens très reconnaissant pour un week-end solide. Mes gars, avec qui je travaille (chez Mercedes) depuis six ans, repoussent continuellement les limites et n'abandonnent jamais, alors je leur suis à jamais reconnaissant pour tout leur travail, sur la piste et à l'usine. C'est une très belle journée, vraiment. J'ai beaucoup apprécié la course. La météo était belle et les fans étaient dingues aujourd'hui (dimanche). C'est vraiment bien de voir autant de monde ici pour le Grand Prix de France. Personnellement, c'est le meilleur Grand Prix de France que j'aie jamais vécu.

Etes-vous heureux de reprendre la tête du Championnat du monde à Sebastian Vettel ?
Je n'y avais pas vraiment pensé mais c'est là que je veux être.

Que pensez-vous de l'incident entre votre rival Vettel et votre coéquipier Valtteri Bottas au premier virage ?
Je n'ai pas vu en détail ce qu'il s'est passé. Quoi qu'il en soit, c'est décevant parce que l'équipe avait l'occasion de réussir un doublé, ce qui est toujours notre but ultime. Valtteri avait vraiment fait du bon travail tout le week-end, comme il l'a fait toute cette année. Bien sûr, nous entrons tous dans le premier virage aussi dur que possible, mais si quelqu'un ruine votre course en faisant une erreur et ne reçoit en contrepartie qu'une sorte de tape sur la main (Vettel a écopé de cinq secondes de pénalité, ndlr), qu'il est autorisé à revenir et à terminer devant la personne qu'il a éliminée (Vettel est 5e, Bottas 7e, ndlr), ça ne fait pas vraiment le poids... Il (Vettel) ne devrait pas pouvoir finir devant celui qu'il a mis hors course, mais c'est la décision qu'ils (les commissaires) ont prise.

Cela vous surprend-il qu'un candidat au titre mondial fasse autant d'erreurs, comme en Azerbaïdjan l'an dernier (collision puis coup de roues avec Hamilton) et cette année (tentative de dépassement ratée sur Bottas) ? 
Non, je ne crois pas qu'il (Vettel) fasse plus d'erreurs que les autres. Nous flirtons tous avec la limite. Nous nous battons pour un titre mondial, nous ne sommes pas là pour lambiner, nous mettons notre vie en jeu, nous poussons les voitures aussi loin que possible de la manière la moins risquée possible. Ce n'est pas comme un train sur des rails, parfois, tu peux sortir. Nous ne sommes que des humains.»

tous les commentaires
commenter cet article
Commenter cet article  (Pour commenter, vous devez vous inscrire)

 

Votre commentaire - 500 caractères restants

Votre commentaire sera publié dans les plus brefs délais après modération
En poursuivant votre navigation sur www.lequipe.fr, vous acceptez les CGU ainsi que l'utilisation de cookies et de technologies similaires, y compris celle de partenaires tiers, pour vous proposer des contenus pertinents et des publicités ciblées en fonction de vos centres d'intérêts.
En savoir plus sur les cookies.   Afficher les CGUs.