Football Ligue 1 Retour 33e journée
Ce qu'il faut retenir de la 33e journée

Paris sacré, Monaco humilié, Bordeaux relancé, Lille frustré, Nolan Roux sur un nuage... La 33e journée de Ligue 1 a été riche en enseignements. Bilan.

Le champion

Paris au septième ciel

Privé de titre par Monaco la saison passée, le PSG a pris une revanche éclatante sur son rival (7-1) dimanche, au Parc des Princes, s’assurant du même coup de garder la tête jusqu’à la fin du Championnat. Le club de la capitale, sacré pour la cinquième fois de l’ère QSI, peut encore espérer battre le record de points (96) et de buts (118) sur une saison.

  • Clas. LIGUE 1 - 33e journée

    1.Paris-SG87
    2.Monaco70
    3.Lyon66
    4.Marseille66
    5.Rennes47
    6.Nice47
    7.Montpellier46
    8.Saint-Étienne46
    9.Nantes45
    10.Bordeaux43

Perf

Bordeaux peut croire à l'Europe

La saison de Bordeaux est faite de bas très bas, et de hauts très hauts. Il y a 15  jours, encore, les Girondins semblaient totalement décrochés dans la course à l’Europe. Et puis, et puis… Les joueurs de Gustavo Poyet ont battu Lille (2-1) avant de réaliser une très belle performance, ce week-end, en allant gagner à Montpellier (3-1), qui n’avait plus perdu en L1 depuis 10 journées et à domicile depuis quatre mois et la mi-décembre. Disposés en 4-2-2-2 et sans Malcolm d’entrée, les Girondins ont fait sauter le verrou héraultais par Braithwaite, Kamano et Meïté. Avec ce succès, Bordeaux revient à quatre petits points de la cinquième place, occupée par Rennes. Un rang dont Montpellier se serait emparé en cas de résultat nul.

Contre-perf

Lille perd deux points dans le temps additionnel

En mal de résultats dans la course au maintien, Lille a longtemps pensé tenir sa première victoire depuis près de deux mois et demi samedi soir, contre Guingamp (2-2) : les joueurs de Christophe Galtier menaient même encore de deux buts à l’approche du temps additionnel, avant que Junior Alonso (90e, csc) et Jimmy Briand (90e+2) ne remettent les deux équipes à égalité. «Est-ce qu’on va se remettre de ce match nul concédé en fin de rencontre ? Je n’ai pas la réponse», a avoué l’entraîneur du Losc, qui continue de tourner au ralenti (18e).  

Top

Roux plane à Rennes

Auteur de son deuxième doublé de la saison à Rennes (1-2), samedi, Nolan Roux a permis au FC Metz de créer la surprise sur le terrain d’un candidat aux places européennes, invaincu depuis plus de deux mois en Championnat. Les Grenats sont toujours derniers (25 points) mais continuent de grignoter leur retard sur Troyes (19e, 29 points), Lille (18e, 29 points) et Toulouse (17E, 30 points). Aucune de ces équipes n’a gagné ce week-end.

Flop

La défense de Monaco prend l'eau

Contraint d’innover en raison du forfait de Kamil Glik, l’entraîneur de l’ASM, Leonardo Jardim, a vécu «la plus grosse défaite de [s]on histoire d’entraîneur professionnel» sur le terrain du PSG (1-7) : le futur champion de France menait déjà quatre à zéro après 30 minutes de jeu, et aucun des quatre défenseurs alignés par le Portugais (Touré, Raggi, Jemerson, Sidibé) n’a été au niveau. Le latéral international français, dépassé dans son couloir gauche, est même sorti sur civière dès la 30e après avoir senti son genou droit «craquer». «Presque un cauchemar».  

L'Équipe-type

Quelques chiffres

4

Unique buteur lors de la rencontre Strasbourg- Saint-Étienne (0-1), Mathieu Debuchy  a déjà marqué à quatre reprises en 10 rencontres avec les Verts. Invaincue depuis 11 rencontres, l’ASSE grimpe à la 8e place, à un point de l’Europe.

11

Auteur de deux passes décisives lors du succès de Marseille à Troyes (3-2), Dimitri Payet en totalise désormais 11 cette saison en L1. Seul Neymar fait mieux (13).

Réactions