Boli : «Je vois Dimitri, de vingt mètres...»
avant-première abonnés
...
(A. Mounic/L'Equipe)
Foot C3 OM

Basile Boli (ex-OM) : «Je vois Dimitri (Payet), de vingt mètres...»

Le héros de la C1 en 1993 espère que les Marseillais vont écrire leur propre histoire en gagnant la C3. Et il parie sur Dimitri Payet pour marquer le but vainqueur, comme lui il y a vingt-cinq ans.

Vincent Garcia

Le héros de la C1 en 1993 espère que les Marseillais vont écrire leur propre histoire en gagnant la C3. Et il parie sur Dimitri Payet pour marquer le but vainqueur, comme lui il y a vingt-cinq ans.

Basile Boli restera à jamais l'homme qui a marqué de la tête lors de la finale de la C1 en 1993 face à l'AC Milan (1-0). Mais l'ancien défenseur aimerait bien que l'OM actuel dépoussière un peu l'histoire, en ramenant un nouveau trophée à Marseille. C'est ce qu'il nous a raconté, samedi, non loin de son domicile parisien, à Neuilly.

Arrivé sous l'ère Vincent Labrune, Boli, qui fait partie du conseil d'administration mis en place par la nouvelle direction, a aussi gardé son rôle de représentation. Il était au côté de Jacques-Henri Eyraud cette saison lors de certaines réunions houleuses avec les supporters ou lors des récents voyages en Afrique du président marseillais (Sénégal, Cameroun, Algérie...).

«Vous êtes toujours le dernier et unique buteur de l'OM en finale d'une Coupe d'Europe. Qui va vous succéder contre l'Atlético ?

Je vois Dimitri (Payet) de vingt mètres, avec sa petite patte, tranquille (il mime avec ses mains). Même si la frappe n'est pas en pleine lucarne, je l'accepte. Et s'il marque à la 87e minute, ça serait encore plus beau. Il est en forme en cette fin de saison et je pense que ça va être sa finale.

Vous voyez donc l'OM soulever la Ligue Europa...

Ça serait magnifique... Tu t'imagines, être le premier club français à en gagner deux ? Le Champions Project, ce n'est pas sur deux jours, c'est sur la durée. Mais débuter par une finale de Coupe d'Europe, il n'y a pas mieux. Alors ce n'est pas le Graal, ce n'est pas la Ligue des champions, mais c'est déjà génial.

«Il faut leur montrer qu'on est là tout de suite, qu'on est chez nous»

Sur quoi l'OM peut-il s'appuyer pour gagner ?

Il n'y a rien à jeter dans ce groupe. Rudi (Garcia), avec son

...

Pour découvrir la suite choisissez votre offre

Vous avez souscrit à l'offre Pack 10 articles

Abonnement à L'Équipe

1 € le premier mois

accès illimité à tous les articles
journal numérique en avant-première
contenu exclusif réservé aux abonnés
nouveau format « la numérique »

J'en profite

puis 9,99 € / mois sans engagement

Il vous reste :
- articles à utiliser

Débloquer cet article
Tous les commentaires
Commenter cet article  (Pour commenter, vous devez vous inscrire)

 

Votre commentaire - 500 caractères restants

Votre commentaire sera publié dans les plus brefs délais après modération
En poursuivant votre navigation sur www.lequipe.fr, vous acceptez les CGU ainsi que l'utilisation de cookies et de technologies similaires, y compris celle de partenaires tiers, pour vous proposer des contenus pertinents et des publicités ciblées en fonction de vos centres d'intérêts.
En savoir plus sur les cookies.   Afficher les CGUs.