Foot Ligue 1

Vainqueur à Marseille, l'OL relance la course à la C1

Memphis Depay a offert une victoire (3-2) d'une grande importance à Lyon sur le terrain de Marseille, dimanche soir, au terme d'un match qui a fini en bagarre générale. L'OL revient à deux points de l'OM, troisième.

Le match : 2-3

Ces dernières années, Lyon aime affronter Marseille et il l'a encore prouvé dimanche soir au terme d'un match à rebondissements qui a fini par une échauffourée entre joueurs. Mené au score puis rejoint à quelques minutes de la fin du match, l'OL a arraché dans les derniers instants une victoire d'une grande importance dans la course à la Ligue des champions. Les joueurs de Rudi Garcia ont eu la maîtrise du ballon en première période et ont ouvert le score par Rolando (31e). Mais ils ont aussi concédé un nombre important d'occasions. Steve Mandanda, auteur d'un bon match, a retardé l'échéance face à Bertrand Traoré (28e) et Maxwell Cornet (40e) mais n'a rien pu faire sur le but contre son camp d'Adil Rami (42e).

En seconde période, l'OL a continué à se montrer le plus dangereux. Au terme d'une belle remontée de ballon collective, Houssem Aouar a mis les Rhodaniens devant (52e). Déjà intense, le match a alors basculé dans la folie. Kostas Mitroglou, entré en jeu en fin de match, a fait chavirer le Vélodrome en égalisant de la tête (84e) avant que Memphis Depay, un autre remplaçant, ne crée un grand froid dans l'enceinte en donnant la victoire à Lyon (90e). Au coup de sifflet final, une bousculade a impliqué plusieurs joueurs des deux clubs, ternissant une soirée qui était jusqu'ici une belle publicité pour le Championnat de France.

Lyon réalise une excellente opération au classement. Trois jours après leur piteuse élimination en Ligue Europa face au CSKA Moscou (2-3), les Gones reviennent à seulement deux points de l'OM.

Le joueur : Aouar et à revoir

A voir sa performance lors d'un des chocs les plus intenses et tendus de la saison, il est facile d'oublier qu'Houssem Aouar n'a pas encore vingt ans ni passé la barre des trente matches en Ligue 1. Auteur de son cinquième but de la saison, il a surtout donné du liant à une équipe s'appuyant trop souvent sur les exploits individuels de ses attaquants. Il a réalisé 28 passes dans le camp adverse, record de la soirée côté lyonnais, tandis que sa relation technique avec Tanguy Ndombele, l'autre jeune prometteur de l'entrejeu rhodanien, s'améliore de match en match. Auteur de trois dernières passes avant un tir, il aurait aussi pu terminer avec une passe décisive si Mandanda n'avait pas sorti un bel arrêt face à Traoré (52e).

0 Marseille n'a remporté aucune de ses six rencontres face aux autres membres du Top 4 en Ligue 1 cette saison (deux nuls, quatre défaites). A l'inverse, Lyon a remporté quatre succès en six rencontres (deux défaites).
Tous les commentaires
Commenter cet article  (Pour commenter, vous devez vous inscrire)

 

Votre commentaire - 500 caractères restants

Votre commentaire sera publié dans les plus brefs délais après modération
En poursuivant votre navigation sur www.lequipe.fr, vous acceptez les CGU ainsi que l'utilisation de cookies et de technologies similaires, y compris celle de partenaires tiers, pour vous proposer des contenus pertinents et des publicités ciblées en fonction de vos centres d'intérêts.
En savoir plus sur les cookies.   Afficher les CGUs.