Foot Ligue 1

L'OM encore renversant à Troyes

Mené à deux reprises par Troyes, l'OM s'est finalement imposé (3-2) ce dimanche au Stade de l'Aube dans le cadre de la 33e journée de Ligue 1. Marseille reste au contact de Lyon dans la course à la 3e place.

Le match : 2-3

Trois jours après sa soirée homérique contre Leipzig en quart de finale de la Ligue Europa, l'OM a dû s'employer jusqu'à la dernière seconde pour ramener une victoire de Troyes ce dimanche et rester au contact de Lyon, au pied du podium.

Il a fallu un sauvetage sur sa ligne de Luiz Gustavo dans le temps additionnel pour sauver ce résultat précieux, au bout d'un après-midi laborieux pour l'OM et longtemps incertain, où les Troyens ont tout fait pour ne pas perdre.

Les jambes et les têtes étaient fatiguées par l'épreuve du jeudi soir, à l'OM, et cela s'est vite fait sentir. Pas encore dans le match, les Marseillais ont été cueillis après 37 secondes par un but de Grandsir, au bout d'une action qui disait assez bien leurs limites du jour : Sakai en retard sur Darbion, qui centrait de la gauche, et la charnière hors de position devant le but, où le Troyen reprenait de la tête, sans opposition.

Les hommes de Rudi Garcia réagissaient pourtant et égalisaient rapidement, après une belle combinaison sur un coup franc de Payet, qui servait Njié à la droite du mur. Ils eurent le ballon, ensuite, mais, émoussés et un peu nerveux, ils n'en firent pas assez pour prendre l'avantage, malgré une tête de Germain (36e) ou une belle frappe d'Amavi (45e).

L'ambiance se réchauffait nettement au retour des vestiaires. L'Estac reprenait l'avantage après une relance hasardeuse de Luiz Gustavo, quand Nivet suivait une frappe repoussée de Grandsir (48e). M. Moreira oubliait un penalty sur Thauvin (51e), et expulsait Rudi Garcia qui le lui faisait remarquer. Puis il expulsait Jean-Louis Garcia, mécontent d'une intervention brûlante mais régulière de Pelé, à la limite de la surface.

Marseille continuait d'insister et l'entrée de Mitroglou allait vite porter ses fruits : le Grec égalisait (75e) après un nouveau bon travail de Payet. Et, au mental et au bout de l'effort, c'est Thauvin, pas toujours en réussite jusque-là, qui offrait la victoire à son équipe, en reprenant parfaitement un bon centre d'Amavi.

16 Le nombre de matches de suite en L 1 disputés par Samuel Grandsir, le milieu offensif troyen, sans se montrer décisif cette saison. Sa dernière passe décisive (la quatrième de la saison en L 1) remontait en effet au 25 novembre contre Angers (3-0) et son dernier but au 23 septembre à Metz (1-0). Il a mis fin à sa disette en inscrivant son troisième but en Championnat, sept mois après.

Le joueur : Payet, double passeur

Certes un peu moins flamboyant que jeudi en Ligue Europa contre le RB Leipzig (5-2), le capitaine marseillais a quand même encore réalisé une belle performance. Ainsi, il a été déterminant dans le succès marseillais en réussissant deux passes décisives, une sur coup franc pour Njie (11e), l'autre dans le jeu (76e) pour Mitroglou. D'abord meneur de jeu, puis excentré à gauche après la 69e minute, il totalise ainsi désormais onze passes décisives en L 1.

Tous les commentaires
Commenter cet article  (Pour commenter, vous devez vous inscrire)

 

Votre commentaire - 500 caractères restants

Votre commentaire sera publié dans les plus brefs délais après modération
En poursuivant votre navigation sur www.lequipe.fr, vous acceptez les CGU ainsi que l'utilisation de cookies et de technologies similaires, y compris celle de partenaires tiers, pour vous proposer des contenus pertinents et des publicités ciblées en fonction de vos centres d'intérêts.
En savoir plus sur les cookies.   Afficher les CGUs.