CM 2018 PAN

«Des émotions fortes» pour Hernan Gomez et le Panama contre la Belgique

Le sélectionneur du Panama, Hernan Gomez, trouve que son équipe «n'a pas détonné» par rapport à la Belgique (0-3) lundi, pour le premier match de son histoire en Coupe du monde.

Football - Coupe du monde 2018 - Gomez est fier de ses joueurs. (Hannah McKay/Reuters)

Gomez est fier de ses joueurs. (Hannah McKay/Reuters)

Hernan Gomez, sélectionneur du Panama : «Les débuts du Panama étaient très compliqués, surtout au regard de l'adversaire, ses grands talents et ses variations offensives. La Belgique a des joueurs extraordinaires. On a essayé de sortir parfois en contre-attaque et on espérait débuter la seconde période de la même manière que la première, en rétrécissant les espaces... Nous sommes un football encore très jeune, qui doit beaucoup grandir. Quand la Belgique a marqué, cela a joué sur notre concentration et nous avons laissé des espaces. On finit par perdre 3-0 mais nous avons pris des risques, nous avons tenté de créer des espaces.

«Je leur ai dit qu'ils avaient été dignes»

Ce qui est arrivé n'est malheureusement pas ce que nous voulions. Ce sont des émotions fortes. C'est mon cinquième Mondial et j'ai ressenti des émotions comme si c'était mon premier, avec de la nervosité, de la joie, de l'anxiété. Le match avait débuté et nos joueurs étaient encore dans l'émotion, mais c'était fantastique, les joueurs, le public, tout a été formidable. C'était un beau spectacle et l'équipe n'a pas détonné par rapport à l'adversaire. On ne peut pas féliciter ses joueurs d'avoir perdu, mais je leur ai dit qu'ils avaient été dignes. Nous avons payé nos efforts. Pour nous, la condition physique est une difficulté par rapport aux équipes européennes. (...) Nous avons du mal à tenir 90 minutes au même rythme que les Européens. C'est un résultat qui ne peut pas être positif, parce qu'on a perdu, mais il n'est pas aussi lourd qu'on aurait pu le craindre.»

«Le but magistral de Mertens a fait basculer le match»

Anibal Godoy, milieu du Panama : «Nous avons fait ce que l'entraîneur nous demandait mais en seconde période le but magistral de Mertens a fait basculer le match. C'est difficile pour nous, nous sommes un peu touchés par le scénario du match. Nous savions que nous aurions pu faire mieux que ce score final. (...) Cette défaite fait mal mais nous pouvons être fiers de ce que nous avons fait en première période. (Sur son émotion pendant l'hymne pour la première du Panama au Mondial) Je l'ai chanté comme je devais le faire, avec émotion. Être ici au Mondial est le rêve de tout joueur et chanter notre hymne national ici en Russie a été fantastique pour tout le monde.»

«Un peu triste d'avoir perdu»

Roman Torres, défenseur et capitaine du Panama : «Je suis un peu triste d'avoir perdu mais je crois que nous avons réussi une première période où nous avons eu des occasions. En seconde période, la Belgique a marqué un but extraordinaire et nous avons commis quelques erreurs mais l'équipe a très bien joué, de manière ordonnée. (Sur l'Angleterre) C'est un match où nous devons appliquer la même méthodologie qu'en première période aujourd'hui. Nous devons être compacts et laisser peu d'espaces et nous ne pouvons pas commettre toutes ces petites erreurs parce que ce genre d'équipe a de très bons joueurs, très rapides et il ne faut pas leur laisser d'espaces. (Sur la sympathie qu'inspire le Panama) Nous avons obtenu cela grâce à notre travail, grâce à notre réussite. Beaucoup de Panaméens sont venus en Russie et nous en sommes très heureux. Beaucoup de Russes aussi nous ont soutenus, c'est sympathique et motivant.»

tous les commentaires
commenter cet article
Commenter cet article  (Pour commenter, vous devez vous inscrire)

 

Votre commentaire - 500 caractères restants

Votre commentaire sera publié dans les plus brefs délais après modération
En poursuivant votre navigation sur www.lequipe.fr, vous acceptez les CGU ainsi que l'utilisation de cookies et de technologies similaires, y compris celle de partenaires tiers, pour vous proposer des contenus pertinents et des publicités ciblées en fonction de vos centres d'intérêts.
En savoir plus sur les cookies.   Afficher les CGUs.