Foot Bleus

Christophe Jallet (équipe de France) : «Un scénario cruel»

À l'image de Christophe Jallet, les joueurs de l'équipe de France regrettaient ce but pris dans le temps additionnel, mardi face à l'Allemagne (2-2) mais soulignaient tous les aspects positifs de la rencontre.

Christophe Jallet : «C'est très frustrant. C'est un scénario cruel. Se faire égaliser comme ça dans les dernières secondes, ça fait mal. On a pourtant plutôt bien géré ce match, même si c'est vrai qu'on a aussi souffert. Mais on a montré de quoi on était capable. On a fait une très bonne première périoide, avec de l'envie, des occasions. Tout le monde attaquait et tout le monde défendait ensemble. C'est dommage de ne pas rentrer avec une victoire. C'est vrai que, offensivement, il y a pléthore de solutions, après, ce sera le choix du coach, mais je pense qu'il vaut mieux être dans cette position que l'inverse. Il y a un grand potentiel dans cette équipe de France, en terme de résultats et en terme de jeu .»

Lucas Digne : «C'est encourageant et frustrant à la fois de prendre ce but à la dernière minute. On a peut-être manqué un peu d'expérience. Mais on peut s'appuyer sur ce match. On a prouvé qu'on pouvait rivaliser avec le champion du monde. Ils ont même parfois douté de leur jeu. Le coach nous a félicités même si tout le vestiaire était plutôt déçu à la fin. Ça aurait été mieux de gagner mais 2-2 c'est déjà bien. D'un point de vue personnel, je suis très content bien sûr. C'est plaisant de jouer des matches de haut niveau. Mon entente avec Martial ? Je le connais depuis les Espoirs, c'est un joueur que j'apprécie. C'est facile d'évoluer avec lui.»

«Il faudra compter sur nous» (Blaise Matuidi)

Blaise Matuidi : «Il y a forcément de la frustration de ne pas avoir su garder ce résultat jusqu'à la fin, mais au delà de ça, on a fait un très bon match face à une très bonne équipe. On peut être satisfait. Le coach, à la fin du match, était très content de notre prestation. On avait besoin de se jauger face à de grandes équipes. On l'avait déjà fait face à l'Angleterre cet été. Ce soir, on s'est créé beaucoup d'occasions. Evidemment, on peut toujours faire mieux. Mais vous l'avez vu et l'Allemagne l'a vu aussi, il faudra compter sur nous .»

Steve Mandanda : «Il y a eu de très bonnes choses, c'est dommage par rapport au scénario, mais il faut retenir le côté sportif. On a quand même joué les champions du monde, ce n'est pas rien, il ne faut pas enlever la qualité de l'adversaire. C'est important, on a montré que l'on est capables de faire de bonnes choses malgré les nombreux absents.»

Commenter cet article  (Pour commenter, vous devez vous inscrire)

 

Votre commentaire - 500 caractères restants

Votre commentaire sera publié dans les plus brefs délais après modération