Foot Ligue 1 33e j.

Bordeaux gagne à Montpellier et peut toujours croire à l'Europe

Bordeaux est allé s'imposer à Montpellier (3-1), ce dimanche. Les Girondins remontent à la dixième place et empêchent les Héraultais de s'emparer de la cinquième, très convoitée.

Football - Ligue 1 - Martin Braithwaite a marqué le premier but bordelais à la Mosson. (AFP)

Martin Braithwaite a marqué le premier but bordelais à la Mosson. (AFP)

Le match : 1-3

Désireux de s'emparer de la cinquième place du classement après la contre-performance de Rennes samedi, les hommes de Michel der Zakarian entament la rencontre avec un bel enthousiasme. Ils obtiennent un coup-franc bien placé, la frappe de Mbenza heurte la transversale et rebondit juste devant la ligne d'un Costil fort heureux (4e). Leur chance est passée, mais ils ne le sauront qu'un peu plus tard, après un but de filou de Braithwaite à la suite d'un corner de Vada (9e).

Obligés de se découvrir, les Montpelliérains vont venir s'empaler sur la défense bordelaise pendant toute la première période. Sabaly, côté droit, et Pablo, dans l'axe, se goinfrent de duels, Mbenza est lui trop court pour reprendre un centre d'Ikoné (24e). Agacé, der Zakarian tentera le tout pour le tout avec des changements précoces sur sa ligne d'attaque (Dolly puis Ninga et Camara), mais Bordeaux, appliqué après trois défaites d'affilée à l'extérieur, procède par des contres assassins. Kamano (49e) puis le rentrant Meïté (78e) finissent d'enfoncer un MHSC qui regrettera une nouvelle déconvenue au moment où il pouvait grimper dans cette L1. Le joli but de Skhiri (88e) ne chassera guère ce désarroi, d'autant que Costil arrêtera un penalty de Camara (90e+1). Le premier obtenu par les Héraultais cette saison, après une faute sur Lasne.

Le fait : Kamano, un but somptueux

Profitant d'un pressing douteux des jeunes Cozza et Dolly au niveau de la ligne médiane, côté droit, Lerager adresse une ouverture en diagonale de quarante mètres pour Kamano, qui déboule côté droit. La précision de la passe est chirurgicale, l'intervention de l'attaquant bordelais tonique, il surprend Aguilar, qui a passé un sale après-midi. Kamano la prend de la poitrine en l'air, enchaîne d'une puissante frappe du droit (49e) et confirme qu'il est l'homme en forme de Gustavo Poyet : il s'agit de son troisième but en huit jours, et il a déjà égalé son total de la saison dernière (six réalisations). Malcom, lui, a débuté sur le banc et n'a guère fait de différences après sa rentrée à la place de Kamano (61e).

Le joueur : Braithwaite a pesé

Il a perdu sa tignasse, mais pas son goût pour les duels et les réalisations à l'arraché. A la limite du hors-jeu mais couvert par Aguilar, le Danois a surgi pour reprendre une tête de Pablo et ouvrir le score (9e). Malgré son gabarit un peu lourd, il a considérablement gêné le trio axial de Montpellier et, après un déboulé de Kamano, il a fallu une intervention in extremis de Congré pour repousser sa frappe à l'entrée de la surface, alors que Lecomte semblait battu (31e). Déjà auteur d'une passe décisive pour Kamano, le week-end dernier face à Lille, il a ouvert son compteur avec le second club de sa carrière où coule la Garonne.

tous les commentaires
commenter cet article
Commenter cet article  (Pour commenter, vous devez vous inscrire)

 

Votre commentaire - 500 caractères restants

Votre commentaire sera publié dans les plus brefs délais après modération
En poursuivant votre navigation sur www.lequipe.fr, vous acceptez les CGU ainsi que l'utilisation de cookies et de technologies similaires, y compris celle de partenaires tiers, pour vous proposer des contenus pertinents et des publicités ciblées en fonction de vos centres d'intérêts.
En savoir plus sur les cookies.   Afficher les CGUs.