Foot Ligue Europa OM

Adil Rami (OM) : «Je ne joue jamais pour faire un nul»

À la veille du dernier match de groupes de Ligue Europa contre Salzbourg, ce jeudi (21h05) au Vélodrome, où l'OM a encore besoin d'un point pour se qualifier, Adil Rami a rappelé sa motivation pour cette compétition.

«Vous avez joué tous les matches depuis votre blessure au biceps, est-ce pour vous l'occasion de souffler ?
J'essaye de profiter de ma carrière à fond. Aujourd'hui, je ne me sens pas fatigué. Après, je respecte les choix du coach. Mais moi je ne demande qu'à jouer.

Vous ne vous sentez pas trop fatigué ?
Parfois ça pique un peu les lendemains de match, mais on est bien entourés pour avoir une bonne récupération. Aujourd'hui, je me porte bien, c'est le staff qui prendra la décision.

Calendrier/résultats/classement

Vous étiez favoris de ce groupe mais vous finirez au mieux deuxièmes. Vous attendiez-vous à ces difficultés ?
On sous-estime la Ligue Europa, mais il y a aussi de très bonnes équipes dans cette compétition. Ensuite, certains joueurs ne jouaient pas toujours en Championnat donc ils avaient besoin de rythme, certains aussi sont en apprentissage. C'est bien d'acquérir de l'expérience.

«On va tomber contre de grandes équipes»

Un match nul pourrait vous suffire, est-ce délicat à gérer dans l'approche du match ?
Je n'ai jamais joué un match pour faire un nul.

Vous avez gagné la Ligue Europa avec Séville, parlez-vous de cette expérience avec vos coéquipiers pour les motiver ?
Oui, j'en ai parlé encore il y a quelques jours. C'est vrai que les matches de poule ce n'est pas toujours très beau, il faut aller au combat, ce n'est pas facile. Mais après on va tomber contre de grandes équipes et ça ce sera appréciable. Ce seront de beaux matches à jouer. J'espère qu'on passera les poules.

Trouvez-vous que cette compétition est un peu dénigrée en France ?
Nous, à l'OM, on la joue à fond. Je sens l'ambition du club d'aller le plus loin possible. J'espère qu'il y aura du monde demain, on est motivé, on joue à la maison.

Que ressentez-vous après la disparition de Johnny Hallyday ?
Je suis triste, j'ai des chansons de lui dans mon téléphone et je le chante souvent sous la douche (il se met à chanter La musique que j'aime).»

Quand Adil Rami chante du Johnny

Commenter cet article  (Pour commenter, vous devez vous inscrire)

 

Votre commentaire - 500 caractères restants

Votre commentaire sera publié dans les plus brefs délais après modération

En poursuivant votre navigation sur www.lequipe.fr, vous acceptez les CGUs ainsi que l'utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et des publicités ciblées en fonction de vos centres d'intérêts.

En savoir plus sur les cookies.

Afficher les CGUs.

X